Le guide des expositions de Sciences et Avenir

Retrouvez tous les mois dans l’édition papier de Sciences et Avenir les annonces des nouvelles expositions, mais aussi événements exceptionnels organisés en partenariat avec Sciences et Avenir.

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Chambéry (73)

Illusions, ça trompe énormément

Un décor de cirque et de spectacle vivant pour découvrir de manière ludique comment les sens et le cerveau peuvent être trompés.

Galerie Eurêka, Carré Curial, 150, rue de la République, jusqu’au 1er septembre 2018.

Rens. : 04.79.60.04.25.

http://www.chambery.fr/1530-l-homme-est-il-un-grand-singe-.htm

Clermont-Ferrand (63)

Histoire des sciences, histoires de sciences

Le muséum Henri-Lecoq a ouvert un nouvel espace dédié à l’évolution des sciences et techniques à travers les travaux de grands scientifiques liés à l’Auvergne : Blaise Pascal (1623-1662), Antoine-Laurent de Lavoisier (1743-1794) et Henri Lecoq (1802-1871).

Muséum Henri-Lecoq, 15 rue Bardoux.

Rens. : 04.73.42.32.00.

http://www.clermont-ferrand.fr/-Nouvelle-salle-au-museum-Henri-.html

Grenoble (38)

Sur les îles du ciel

Sous titrée « Et si Darwin était alpiniste ? », cette exposition est entièrement consacrée aux plantes des hautes altitudes alpines.

Muséum, 1 rue Dolomieu, jusqu’au 26 août 2018.

Rens. : 04.76.44.05.35.

https://www.echosciences-grenoble.fr/dossiers/sur-les-iles-du-ciel

 

Lyon (69)

Venenum

  Mygales, mambas noirs, cyanure, curare… mais aussi pesticides, particules fines et perturbateurs endocriniens. Cette exposition dresse un panorama très large des usages du poison de l’Antiquité à nos jours. Lire notre reportage ici.

Musée des confluences, 86 quai Perrache, jusqu’au 13 avril 2018.

Rens. : 04.28.38.12.12.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/venenum-un-monde-empoisonn%C3%A9

Lyon (69)

Touaregs

A la rencontre des Touaregs, population de tradition nomade vivant dans le désert du Sahara, et leur dynamisme à travers l’artisanat, la poésie et la musique.

Musée des confluences, 86 quai Perrache, jusqu’au 4 novembre 2018.

Rens. : 04.28.38.12.12.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/touaregs

 

Lyon (69)

Carnets de collections

Comment les collections du musée se sont-elles constituées ? Quel est le rôle aujourd’hui du musée des Confluences dans les domaines de la recherche scientifique et de la préservation du patrimoine ?

Musée des confluences, 86 quai Perrache, jusqu’au 9 septembre 2018.

Rens. : 04.28.38.12.12.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/carnets-de-collections

Lyon (69)

Lumière ! Le cinéma inventé

Exposition consacrée aux pionniers du cinéma Louis et Augustre lumière, racontés à travers leur inventions phares dans le domaine de l’image et à l’épopée du cinématographe.

Musée des confluences, 86 quai Perrache, jusqu’au 25 février 2018.

Rens. :  04.28.38.12.12.

http://www.museedesconfluences.fr/fr/evenements/lumi%C3%A8re-le-cin%C3%A9ma-invent%C3%A9

Lyon (69)

Le musée des confluences

S’il est un musée qui doit faire ses preuves, c’est bien le musée des Confluences. Il a enfin ouvert ses portes en décembre dernier après 15 années émaillées de dérapages budgétaires, de problèmes de chantiers, de revirements muséographiques… Mais il est d’ores et déjà peu probable que la scénographie mette tout le monde d’accord.  Le concept, imaginé à partir du nom du lieu – situé à la confluence du Rhône et de la Saône – se propose de rassembler en un seul lieu  un muséum, un musée des sciences et des techniques et un musée des Beaux-Arts… Difficile de ne pas y voir un immense cabinet de curiosités ! De fait, la collection immense de 2,2 millions d’objets (!) apparaît très hétéroclite, rassemblant des fossiles, des animaux naturalisés, des objets contemporains de grande consommation, des toiles aborigènes, etc. Tout en faisant l’impasse sur le monde occidental. Beaucoup d’objets magnifiques, certes, et des associations parfois agréablement surprenantes, mais les explications manquent. Le succès pourrait venir plutôt des expositions temporaires, dont les premières sont consacrées au fonds initiaux d’Emile Guimet, à la notion de cabinet de curiosités et à la conquête du Pôle Sud. Et avec 240 000 visiteurs les 12 premières semaines, l’objectif de 400 à 600 000 visiteurs par an semble à portée de main. M.N.

Musée des Confluences, 86 quai Perrache.

Rens. : 04.28.38.11.90.

http://www.museedesconfluences.fr/

Riom (63)

Lame des chevaliers

« De l’épée de croisade au sabre laser » : le mythe du chevalier, de la fin du Moyen Age au XIX siècle autour du concept de l’arme, avec une attention particulière sur l’épée.

Musée Mandet, 14 rue de l’Hôtel de Ville, jusqu’au 4 mars 2018.

Rens. : 04.73.38.18.53.

https://www.riom-communaute.fr/decouvrir/musees/musee-mandet/expositions-temporaires.html

Saint-Etienne (42)

Parc-musée de la mine
Classé Monument Historique depuis janvier 2011, le Puits Couriot est le site d’un des plus grands sièges d’extraction du XXe siècle. Il a aujourd’hui pour ambition de devenir un parc-musée pour conserver et valoriser les traces du passé minier, complétant le musée de la mine.

Parc Joseph Sanguedolce, 3 bd Franchet d’Esperey, depuis le 5 décembre 2014.

Rens. : 04.77.43.83.26.

http://www.saint-etienne.fr/culture/puits-couriot-parc-musee-mine

 

Valence (26)

Musée art et archéologie

Réouverture après rénovation de ce lieu abritant notamment des collections archéologiques retraçant l’histoire de Valence et de ses alentours, de la Préhistoire au Moyen Age.

Musée de Valence art et archéologie, 4, place des Ormeaux.

Rens. : 04.75.79.20.80.

http://www.museedevalence.fr/

Vallon Pont d’Arc (07)

Caverne du Pont d’Arc

La plus grande réplique de grotte ornée au monde a ouvert ses portes en 2015 (lire Sciences et Avenir n°819, mai 2015, p.10).

Rens. : 04.75.94.39.40

http://www.cavernedupontdarc.fr/

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE

 

Alise-Sainte-Reine (21)

Un Gaulois dans mon cartable

Décryptage des différentes représentations des Gaulois et d’Alésia dans les manuels scolaires de la fin du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui.

MuséoParc Alésia, 1 route des trois ormeaux.

Rens. : 03.80.96.96.23.

http://www.alesia.com/agenda/expositions_fr_000485.html

Besançon (25)

Naturalium

Le Muséum de la Citadelle de Besançon a inauguré en mai 2017 son Naturalium, un nouvel espace entièrement consacré à la biodiversité – les écosystèmes, les espèces, l’Homme y compris – et son évolution dans le temps et dans l’espace. Lire notre reportage ici.

La Citadelle, 99 Rue des Fusillés de la Résistance.

Rens. : 03.81.87.83.33.

http://www.citadelle.com/fr/museum-espaces-animaliers/les-differents-espaces-a-visiter/espace-biodiversite.html

Montbéliard (25)

FABRIQexpo

Une reconstitution de l’environnement d’un grand atelier pour inciter les enfants à partir du CE2 à expérimenter et imaginer des solutions à des problèmes concrets.

Le Pavillon des sciences, Parc Scientifique du Près-la-rose, 3, rue Charles Lalance, jusqu’au 4 mars 2018.

Rens. : 03.81.91.46.83.

http://www.pavillon-sciences.com/web/16-expositions/actuellement/58-fabriq-expo

 

Prémanon (39)

Musée de l’Espace des mondes polaires

Lieu inédit en France, l’Espace des mondes polaires (EMP) ouvre ses portes en février. Situé à Prémanon (Jura), ce nouvel équipement est dédié à l’Arctique et l’Antarctique, ainsi qu’à l’explorateur français Paul-Emile Victor, enfant du pays. Le géopolitologue Jean-Christophe Victor, fils aîné de Paul-Emile Victor et créateur de l’émission-culte d’Arte « Le Dessous des Cartes », qui portait ce projet depuis douze ans, n’en aura malheureusement pas vu l’aboutissement : il est  décédé en décembre 2016.

L’EMP succède au musée polaire Paul-Emile Victor, qui fut inauguré en 1989 par le fondateur des missions polaires françaises. Après sa mort, en 1995, ses quatre enfants se retrouvent avec leurs collections personnelles, soit autant de dessins, carnets, lettres et objets présentant une valeur historique. A l’initiative de Jean-Christophe Victor et de Stéphane Niveau, explorateur et directeur de l’ancien musée Paul-Emile Victor, le projet est lancé en 2004. En 2012, le concept architectural est choisi : un équipement de 5500 m2, combinant espaces d’exposition, un auditorium, une bibliothèque majoritairement constituée des collections familiales, une salle pédagogique pour les scolaires et une patinoire alimentée par l’eau de pluie. La chaleur dégagée pour produire la glace et 13 puits de géothermie chaufferont l’ensemble du bâtiment, dont 70 % est installé sous terre pour bénéficier de l’inertie thermique. Vertueux, le projet est également beau : les deux concepteurs ont voulu recréer « l’émotion d’un jour blanc sur la banquise », où « la glace est composée d’une infinie nuance de blanc, de gris, de bleu ». S.R.

Espace des mondes polaires, 146 rue Croix de la Teppe.

Rens. : 03.39.50.80.20.

http://www.espacedesmondespolaires.org/musee/infos-pratiques-musee/

BRETAGNE

 

Rennes (35)

Nuit

L’exposition du Muséum dédiée à la vie nocturne et au sommeil fait escale à Rennes avec une scénographie inédite.

Espace des sciences, Les Champs Libres, 10 Cours des Alliés

35000 Rennes

Rens. : 02.23.40.66.00.

https://www.espace-sciences.org/expositions/nuit

Rennes (35)

J’y crois, j’y crois pas

A partir de l’univers complexe de la magie et de la sorcellerie en région Bretagne, un questionnement sur la place de ce qui relève de pratiques hors du champ scientifique dans notre société.

Musée de Bretagne, 10 cours des Alliés, jusqu’au 1er avril 2018.

Rens. : 02.23.40.66.00.

https://www.musee-bretagne.fr/expositions-et-evenements/a-venir/jy-crois-jy-crois-pas/

Rennes (35)

Laboratoire de Merlin

Un nouveau décor et plus de 30 modules interactifs pour jouer avec les mathématiques, l’optique, la mécanique… A partir de 6 ans.

Espace des sciences, Les champs libres, 10 cours des Alliés.

Rens. : 02.23.40.66.00.

http://www.espace-sciences.org/expositions/laboratoire-de-merlin

 

CENTRE-VAL DE LOIRE

Tours

Fourmis (37)

Seize colonies de fourmis, dont huit exotiques, facilement observables dans des terrariums divisés en deux parties, avec un nid et une zone de chasse.

Muséum, 3 rue du Président Merville, jusqu’au 26 août 2018.

Rens. : 02.47.21.68.08.

http://www.museum.tours.fr/index.php?idtf=5481

GRAND EST

 

Strasbourg (67)

Le Lab’Oh

Ce nouvel espace du Vaisseau – le Centre de découverte des sciences et des techniques de Strasbourg – propose au visiteur d’explorer sa propre créativité, sans codes ni contraintes. Lire notre reportage ici.

Le vaisseau,  1 bis rue Philippe Dollinger.

Rens. : 03.69.33.26.69.

http://www.levaisseau.com/fr/les-expositions/le-lab-oh/

Strasbourg (67)

Laboratoire d’Europe

Immersion à la fois dans la construction d’un musée et son évolution et dans la façon dont les savoirs en zoologie étaient construits et présentés au public entre 1880 et 1930. 

Musée zoologique, 29, boulevard de la Victoire, jusqu’au 25 février 2018.

Rens. : 03.68.85.04.85.

https://www.musees.strasbourg.eu/web/musees/straslab/un-observatoire-du-monde

 

HAUTS DE FRANCE

Boulogne-sur-mer (62)

Forêt tropicale : incroyable biodiversité

Pour son 25e anniversaire, le centre national de la mer a imaginé une nouvelle exposition haute en couleurs : grenouilles jaunes, serpents verts, gecko vert, caméléons… Et la sortie a été transformée en forêt tropicale pour montrer les liens entre biodiversité marine et terrestre.

Nausicaa, boulevard Sainte-Beuve.

Rens. : 03.21.30.98.98.

http://www.nausicaa.fr/nouvelle-exposition-foret-tropicale-incroyable-biodiversite.html

 

Capelle-la-Grande (59)

Clock

Accessible dès 6 ans, cette exposition est la première en France à être entièrement consacrée aux rythmes biologiques.

Le PLUS, Palais de l’Univers et des Sciences, Rue du Planétarium, jusqu’en août 2018.

Rens. : 08.00.53.75.87. 

http://www.le-plus.fr/venir-en-famille-ou-en-groupe/nos-expositions/

 

Helfaut (62)

Planétarium

Le premier planétarium du Nord-Pas-de-Calais a ouvert ses portes mi-juillet 2012. Avis aux amateurs d’étoiles et d’images tridimensionnelles : l’équipe annonce des technologies dernier cri, uniques en Europe, pour animer l’écran de 15 mètres de diamètre. Et c’est vrai que le résultat est saisissant : les images sont suffisamment lumineuses pour ne pas avoir l’impression d’être dans l’ombre une fois les lunettes actives sur le nez. Mais surtout, un simulateur permet de projeter en temps réel n’importe quel endroit de l’Univers. En clair, on peut demander au projectionniste de nous emmener n’importe où à la surface de la Terre puis d’aller explorer n’importe quel endroit de l’espace. Un voyage grisant qui permet d’observer de près les astéroïdes entourant Saturne ou de survoler la Station spatiale internationale. Le planétarium accueille aussi des projections de films et devrait à l’avenir accueillir des retransmissions en direct de lancements spatiaux. S’il a trouvé sa place au Centre d’histoire et de mémoire du Nord-Pas-de-Calais, c’est que le propos de ce lieu est, au-delà d’un musée dédié à la Seconde Guerre mondiale, de montrer que la conquête spatiale a réellement démarré avec la conception de la fusée B2 par Von Braun, assemblée en ces lieux. Une mise en perspective historique douloureuse, mais nécessaire. M.N.

La Coupole, Centre d’histoire et de mémoire du Nord-Pas-de-Calais, Route du Mont-à-Car.

Rens. : 03.21.12.27.27.http://www.lacoupole-france.com/decouvrir-la-coupole/planetarium-3d/decouvrir-le-planetarium-3d.html
 

Lewarde (59)

Voyage en 1900, des mondes souterrains à la lumière

Dans les souterrains du Palais du Trocadéro, l’Exposition universelle de 1900 présente aux visiteurs une reconstitution grandeur nature de galerie de mine. 

Centre Historique Minier, Musée de la mine du Nord-Pas-de-Calais, Fosse Delloye, Rue d’Erchin

Rens. : 03.27.95.82.82.

http://www.chm-lewarde.com/fr/voyage-1900-mondes-souterrains-a-lumiere/

 

Lille (59)

Bleu !

120 objets pour découvrir la couleur bleue dans la physique, la biologie, l’histoire, la symbolique et les arts.

Musée d’histoire naturelle, 19 rue de Bruxelles, jusqu’au 2 avril 2018.

Rens. : 03.28.55.30.80.

http://mhn.lille.fr/A-voir-au-musee/Exposition-temporaire/Exposition-BLEU-!

 

Villeneuve d’Ascq (59)

Survie en Himalaya

Une expédition scientifique en milieu hostile à la suite du médecin suisse Jules Jacot Guillarmod et du poète anglais Aleister Crowley qui décidèrent en 1902 d’entreprendre l’ascension du mont K2, le deuxième plus haut sommet du monde, situé en Himalaya.

Forum des sciences, 1 place de l’Hôtel de Ville, jusqu’au 4 mars 2018.

Rens. : 03.59.73.96.00.

http://www.forumdepartementaldessciences.fr/exposition-hall/survie-en-himalaya/

Villeneuve d’Ascq (59)

Sacrée science – croire ou savoir

Conçue par le muséum de Neuchâtel (Suisse), cette exposition est consacrée à la science, ses méthodes et ses limites, entre savoirs et croyances.

Forum des sciences, 1 place de l’Hôtel de Ville, jusqu’au 4 mars 2018.

Rens. : 03.59.73.96.00.

http://www.forumdepartementaldessciences.fr/exposition-grand/sacree-science-croire-ou-savoir%E2%80%A6/

 

 ILE DE FRANCE

 

Guiry-en-Vexin (95)

Xi’an – Trésors de la Chine Impériale

A quelques kilomètres de Xi’an, au cœur de la Chine, plus de 6000 soldats en terre cuite, ont été découverts par des paysans en 1974, voulues par le Premier Empereur de Chine il y a plus de 2000 ans.

Musée archéologique du Val d’Oise, place du château, jusqu’au 16 septembre 2018.

Resn. : 01.34.33.86.00.

http://www.valdoise.fr/608-le-musee-archeologique-departemental-du-val-d-oise.htm

Louvres (95)

Les petits pots dans les grands

La vie et le travail des potiers à partir des 40 tonnes de poteries retrouvées par les archéologues dans la vallée de l’Ysieux, au nord de Paris, en 20 années de recherches.

Archéa, 56 rue de Paris, jusqu’au 20 mai 2018.

Rens. : 01.34.09.01.02.

http://archea.roissypaysdefrance.fr/Expositions/Expositions-temporaires/Exposition-a-venir/Les-petits-pots-dans-les-grands-potiers-antiques-et-medievaux-du-Pays-de-France

 

Paris (75)

Le cabinet de réalité virtuelle

   Le Muséum national d’histoire naturelle, à Paris, ouvre une salle permanente dédiée aux expériences de réalité virtuelle, la première du genre dans un musée français. Elle est lancée avec une immersion consacrée à l’évolution. Lire notre reportage ici.

Grande galerie de l’évolution, 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire.

Rens. : 01.40.79.56.01.

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/evenement/ouverture-cabinet-realite-virtuelle

Paris (75)

Pasteur, l’expérimentateur

  Après Léonard de Vinci en 2012 et Charles Darwin en 2015, Louis Pasteur est à l’honneur de la dernière exposition d’un cycle consacré aux grands penseurs. Elle se veut le reflet des découvertes mais aussi de trois facettes de la personnalité du fameux scientifique. Lire notre reportage ici.

Palais de la découverte, avenue Franklin Roosevelet, jusqu’au 19 août 2018.

Rens. : 01.56.43.20.20.

http://www.palais-decouverte.fr/fr/au-programme/expositions-temporaires/pasteur/

Paris (75)

Météorites, entre ciel et terre

  Avec plus de 350 pièces des collections du muséum, un parcours à la découverte de l’origine des météorites, de leur cheminement et de leur chute sur la terre. Lire notre reportage ici.

Muséum, grande galerie de l’évolution, 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire, jusqu’au 10 juin 2018.

Rens. : 01.40.79.56.01.

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition/meteorites-entre-ciel-terre

Paris (75)

Le nouveau musée de la Monnaie de Paris

 Après 6 ans de travaux, un nouveau musée nommé le « 11 Conti » propose désormais plus de 2000 m2 d’expositions patrimonialesavec vue directe sur les ateliers de fabrications des monnaies où s’affairent encore plus de 150 artisans. Lire notre reportage ici.

Musée de la Monnaie, 11 quai de Conti.

Rens. : 01.40.46.56.66.

https://www.monnaiedeparis.fr/fr

Paris (75)

Il était une fois, la science dans les contes

  La cité des sciences revisite la morale des fables et de 10 contes parmi les plus célèbres pour en tirer des notions scientifiques. De quoi s’amuser grâce à 33 expériences ménagées au sein de livres géants éparpillés autour d’une forêt enchantée. Ainsi, le souffle du grand méchant loup dans « les 3 petits cochons » permet de tester la force des matériaux. Loup qui se révèle en réalité bien moins méchant que ce que laisse croire sa réputation ! Le haricot magique de Jack devient, avec ses 40 variétés, le symbole d’une diversité végétale méconnue. Ou encore la pantoufle de Cendrillon, dans sa version cristalline, qui est passée au crible pour en révéler sa composition atomique. On se promène ensuite entre des arbres high-tech qui racontent les fables grecques d’Esope (aussi en langage des signes). Enfin, pour se reposer, un coin lecture a été aménagé. Avec des contes récents qui s’attaquent aux standards sociaux. Adieu la princesse soumise au prince, celle-ci résiste et va danser avec d’autres hommes la nuit. Finie aussi la famille idéalisée sous les traits du roi et de la reine. Le petit prince préfère être élevé par 2 hommes géants. Les parents nostalgiques des contes d’autrefois pourront néanmoins les réécouter grâce à des téléphones disséminés le long du parcours. Une exposition scientifico-féérique pour les 7/11 ans qui a déjà touché 500 000 personnes en trois ans au Portugal. I.J.

Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin Cariou, jusqu’au 18 novembre 2018.

Rens. : 01.85.53.99.74.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/prochainement/il-etait-une-fois-la-science-dans-les-contes/lexposition/

Paris (75)

Effets spéciaux – Crevez l’écran !

  L’art, les techniques et les innovations dans les effets spéciaux racontés lors d’une plongée dans un bureau de reproduction, un plateau de tournage, un studio de postproduction et une salle de cinéma. Lire notre reportage ici.

Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin Cariou, jusqu’au 27 août 2018.

Rens. : 01.85.53.99.74.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/prochainement/effets-speciaux/

 
 

Paris (75)

Le Grand Musée du Parfum

  Premier espace dédié à l’art de l’olfaction, ce musée ouvert en décembre met le visiteur en totale immersion. Lire notre reportage ici.

Le Grand Musée du Parfum, 73, rue du Faubourg Saint-Honoré.

Rens. : 01.42.65.25.44.

http://www.grandmuseeduparfum.fr/

Paris (75)

Les catacombes

  Nouvelle sortie, nouvelle boutique, et surtout, des murets d’ossements consolidés : à partir du 1er avril 2017, les visiteurs des catacombes bénéficient de la première tranche de rénovation de ce mystérieux musée parisien. Lire notre reportage ici.

Catacombes de Paris, 1 avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy.

Rens. : 01.44.59.58.58. 

http://www.catacombes.paris.fr/

Paris (75)

Le Pérou avant les Incas

  Au travers de multiples, diverses et nombreuses œuvres issues des plus grands sites archéologiques de la côte nord du Pérou, l’exposition explore les différentes manifestations et représentations du pouvoir dans les sociétés andines, avant le début de l’empire Inca. Lire notre reportage ici.

Musée du quai Branly, mezzanine Est, 37 quai Branly, du 14 novembre au 1er avril 2018. Avec 

Rens. : 01.56.61.70.00.

http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/le-perou-avant-les-incas-37626/

Paris (75)

Peintures des lointains

Près de 200 œuvres inédites la collection de peintures conservée au musée du quai Branly révèlent l’évolution du regard porté en Occident sur les peuples, sociétés et territoires lointains.

Musée du quai Branly, mezzanine ouest, 37 quai Branly, jusqu’à 6 janvier 2019.

Rens. : 01.56.61.70.00.

http://www.quaibranly.fr/fr/expositions-evenements/au-musee/expositions/details-de-levenement/e/peintures-des-lointains-37627/

Paris (75)

Mille et une orchidées

Le rendez-vous annuel des passionnés d’orchidées avec un chapiteau chauffé le long des serres qui permet aux producteurs de proposer des spécimens à la vente.

Muséum national d’histoire naturelle, grande serre et galerie de botanique, jusqu’au 4 février 2018.

Rens. : 01.40.79.56.01.

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition/mille-orchidees-2018

 

Paris (75)

Froid

Les mécanismes du froid et les clés de ses usages au travers d’un parcours qui aborde autant le froid naturel que le froid « fabriqué ».

Cité des sciences et de l’industrie, 30, avenue Corentin-Cariou, jusqu’au 26 août 2018.

Rens. : 01.40.05.80.00.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/froid/

Paris (75)

La belle vie numérique        

Un regard porté par des artistes du monde entier sur la transformation de notre vie quotidienne par l’apparition à la fin des années 80 de l’ordinateur et plus largement des technologies numériques.

Fondation EDF, 6 rue Récamier, jusqu’au 18 mars 2018.

Rens. : 01.53.63.23.45.

https://fondation.edf.com/fr/expositions/la-belle-vie

Paris (75)

Les mousses, sentinelles de la pollution

L’usage des mousses depuis la préhistoire dans diverses cultures, confronté des œuvres de l’artiste Emeric Chantier réalisées avec des matériaux industriels et des éléments végétaux.

Musée de l’homme, 17 place du Trocadéro, jusqu’au 28 mai 2018.

Rens. : 01.44.05.72.72.

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/exposition/mousses-sentinelles-pollution

 

Paris (75)

L’eau au cœur de la science

Douze modules pour découvrir le cycle de l’eau, le fonctionnement d’une nappe phréatique ou encore la consommation domestique de l’eau.

Eau de Paris – Pavillon de l’eau, 77 avenue de Versailles, jusqu’au 7 mars 2018.

Rens. : 01.42.24.54.02.

http://eaudeparis.fr/lespace-culture/pavillon-de-leau/les-expositions-actuelles/leau-au-coeur-de-la-science/

Paris (75)

Globes. Architecture & sciences explorent le monde

Comment les architectes ont participé, aux côtés des géographes, astronomes, mathématiciens, artistes… à la découverte du Globe terrestre et du cosmos, ainsi qu’à leur représentation.

Cité de l’architecture & du patrimoine, 1 place du Trocadéro et du 11 Novembre, jusqu’au 26 mars 2018.
Rens. : 01.58.51.52.00.

https://www.citedelarchitecture.fr/fr/exposition/globes-architectures-sciences-explorent-le-monde

 

Paris (75)

Cyclops, explorateur de l’océan

Imaginée pour les enfants de 6 à 10 ans, cette petite exposition veut les sensibiliser par diverses manipulations aux fonds océaniques et à la vie qu’ils abritent.

Aquarium tropical, palais de la porte dorée, 293 avenue Daumesnil, jusqu’au 31 août 2018.

Rens. : 01.44.74.84.98.

http://www.aquarium-tropical.fr/agenda/2017-07/cyclops

Paris (75)

Il était une fois

En s’appuyant sur dix classiques de la littérature enfantine, l’exposition  invite les jeunes visiteurs de 7 à 11 ans à explorer la science présente dans chaque histoire au travers de 33 expériences.

Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin Cariou, jusqu’au 18 novembre 2018.

Rens. : 01.85.53.99.74.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/prochainement/il-etait-une-fois-la-science-dans-les-contes/lexposition/

Paris (75)

Planétarium

Le planétarium de la Cité des science accueille un nouveau système de projection laser 8K et un simulateur astronomique en temps réel : une première en Europe. L’occasion de découvrir la première modélisation d’un trou noir en temps réel ou plonger dans la première représentation scientifique de la Voie lactée en 3D en temps réel.

Cité des sciences, 30 avenue Corentin Cariou.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/animations-spectacles/planetarium/

 

Paris (75)

Géode VR – le parcours

Un parcours d’initiation à la réalité virtuelle avec trois ateliers consacrés au cinéma, au jeu vidéo et au salon du futur.

La Géode, 26 avenue Corentin Cariou.

Rens. : contact@lageode.fr

https://www.lageode.fr/programme/geodevr/le-parcours-vr/

Paris (75)

L’or du pouvoir, de Jules César à Marianne

L’histoire de Paris à travers une sélection de monnaies et d’objets évoquant les grandes figures du pouvoir.

Crypte archéologique de l’Ile de la cité, 7 place Jean-Paul II.

Rens. : 01.55.42.50.10.

http://www.crypte.paris.fr/fr/expositions/l-or-du-pouvoir

Paris (75)

Musée de l’homme

Réouverture après six ans de travaux. Lire Sciences et Avenir n°824 octobre 2015 et le Hors-Série n°183 septembre/octobre 2015, « La grande histoire de l’humanité en 50 questions ».

17 place du Trocadéro, depuis le 17 octobre 2015.

Rens. : 01.44.05.72.72.

http://www.museedelhomme.fr/

 

Paris (75)

C3RV34U, l’expo neuroludique

Pour ce nouvel espace dédié au cerveau et aux neurosciences, la cité des sciences s’est adjointe les services du neuroscientifique français Stanislas Dehaene. « Nous avons voulu une ambiance un peu surréaliste, une atmosphère magrittienne », commence-t-il. Et c’est effectivement l’atmosphère de « L’homme au chapeau melon » qui baigne la première partie du parcours, dédiée à la description du cerveau. On y touche des répliques de cerveau pour ressentir ses circonvolutions, on y découvre comment il grandit chez l’enfant, comment il diffère d’une personne à l’autre grâce à des cerveaux imprimés en 3D. Le tout avec de véritables images réalisées au centre d’imagerie cérébrale Neurospin, situé à Saclay.  On descend ensuite à l’échelle cellulaire, pour découvrir les neurones et la façon dont ils sont connectés. « Nous avons voulu que le visiteur comprenne aussi comment nous avons accès à ces informations en décrivant de façon simple les principes de l’imagerie médicale », poursuit le professeur au Collège de France. Mais c’est surtout dans la deuxième partie de l’exposition que le visiteur devient acteur à part entière. Il faut prendre le temps alors de faire les petites expériences simples qui permettent de comprendre comment le cerveau réagit, comment il apprend (par exemple à corriger des défauts visuels) ou comment il permet d’avoir conscience de son corps. Originale et réalisée avec beaucoup de soins, l’exposition est une excellente initiation au savoir sur le cerveau. Autant elle est accessible à tous, y compris les enfants, autant le catalogue – également réalisé sous la direction de Stanislas Dehaene – est, lui, destiné à un public motivé. Qui pourra se mettre à jour sur les résultats scientifiques les récents. M.N.

Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin-Cariou (nouvelle exposition permanente). Attention cette exposition se trouve dans la partie toujours fermée de la Cité des Sciences : se renseigner sur les dates de réouverture.

Rens. : 01.40.05.80.00.

http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-permanentes/expos-permanentes-dexplora/cerveau/bientot/

Paris (75)

La galerie de botanique du Muséum

L’herbier national, la plus grande collection de plantes sèches au monde, a rouvert ses portes le 27 novembre 2013 (lire Sciences et Avenir, novembre 2013, page 76).

Muséum national d’histoire naturelle, 57 rue Cuvier.

Rens. : 01.40.79.30.00.

 

Paris (75)

Repères

L’exposition permanente qui retrace 200 ans d’histoire de l’immigration en France a été totalement refondue pour davantage croiser les regards historique, ethnographique et artistique, avec près de 300 documents et photographies inédits.

Musée de l’histoire de l’immigration, 293 avenue Daumesnil.

Rens. : 01.53.59.58.60.

http://www.histoire-immigration.fr/musee/l-exposition-permanente

 

Saint-Germain-en-Laye (78)

Ludovic-Napoléon Lepic, peintre et archéologue sous Napoléon III

À travers l’exemple de l’un des tous premiers peintres français de sujets préhistoriques, une présentation des activités des archéologues sous le Second Empire. 

Musée d’Archéologie Nationale – Domaine National de Saint-Germain-en-Laye, Château-place Charles de Gaulle, jusqu’au 26 mars 2018.

Rens. : 01.34.51.65.36.

http://musee-archeologienationale.fr/actualite/ludovic-napoleon-lepic-peintre-et-archeologue-sous-napoleon-iii

 

Thoiry (78)

L’arche des petites bêtes

On connaissait le zoo de Thoiry pour les « grosses bêtes » de sa réserve africaine, le parc abrite désormais également un espace dédié aux « petites bêtes » : insectes, invertébrés et autres petits animaux. Dans un bâtiment en forme d’arche, une soixantaine d’étonnantes espèces animales  sont présentées dans de très beaux vivariums reproduisant leurs habitats naturels. On découvre avec étonnement l’axolotl, on peine à distinguer une grenouille mousse parfaitement camouflée, on s’approche avec prudence d’une mygale à genoux rouges du Mexique… Et au milieu du parcours, une fenêtre s’ouvre sur la « nurserie » où l’on voit de tout jeunes animaux laissés aux bons soins des conservateurs. Original, instructif et amusant, ce lieu est parfaitement accessible aux enfants grâce à des vivariums largement vitrés et posés près du sol. M.N.

Parc et château de Thoiry, rue du Pavillon de Montreuil.

Rens. 01.34.87.40.67.

https://www.thoiry.net/fr/news/arche-des-petites-betes

Thoiry (78)

Camion safari à Thoiry

  Nouveauté au zoo de Thoiry : la visite du parc en camion safari avec les explications d’un spécialiste. Lire notre reportage ici.

Parc et château de Thoiry, rue du Pavillon de Montreuil.

8 € en plus du billet d’entrée

Rens. : 01.34.87.40.67.

https://www.thoiry.net/fr

Versailles (78)

Visiteurs de Versailles (1682-1789)

Comment, dès le règne de Louis XIV, les visiteurs de toute provenance et de toute distinction affluaient déjà dans ce palais ouvert à tous.

Château, place d’Armes, jusqu’au 25 février 2018.

Rens. : 01.30.83.78.00.

http://www.chateauversailles.fr/actualites/expositions/visiteurs-versailles-1682-1789

Vitry sur Seine (94)

Illusions, une autre expérience de la réalité

Une trentaine de modules d’expérimentation pour partir à  la découverte de ses sens et de ses perceptions.

Exploradôme, 18 avenue Henri Barbusse, jusqu’à fin septembre 2018.

Rens. : 01.43.91.16.20.

http://www.exploradome.fr/expo-tempo

NORMANDIE

Rouen (76)

Historial Jeanne d’Arc

 Revivre l’épopée de Jeanne d’Arc, son procès en 1431 et sa réhabilitation vingt-cinq ans plus tard est le pari réussi d’un nouveau musée, l’Historial à Rouen, sur quatre étages du magnifique palais gothique de l’archevêché. Le visiteur devient vite témoin de l’histoire, rejouée par des acteurs avec les moyens d’un bon téléfilm puis projetée en numérique sur les murs de la crypte. Il réécoute la plaidoirie de Jean Juvénal des Ursins qui rétablit l’innocence de la Pucelle, ainsi que les témoignages de l’évêque Pierre Cauchon, qui l’avait condamnée. Un comité de scientifiques, dont l’historien Michel Winock, assure la rigueur des propos. La visite s’achève par une plongée dans les mythes entourant celle qui voulut bouter les Anglais hors de France. Autrement dit, l’histoire de son histoire. Brûlée comme hérétique ; puis devenue icône et même récupérée, in fine, par l’Eglise ; enfin recyclée par les propagandes politiques de tous bords, chacun revendiquant une partie de cette femme complexe – les féministes, la gauche (Résistants) et l’extrême droite (Vichy, le Front national). C’est une réflexion salutaire sur notre roman national. Et une seconde réhabilitation de Jeanne d’Arc, loin des extrêmes. D.P.

Historial Jeanne d’Arc, 7, rue Saint-Romain.

Rens. : 02.35.52.48.00.

http://www.historial-jeannedarc.fr/

Rouen (76)

Panorama XXL

  Attraction incontournable au XIXe siècle en Europe (100 millions de visiteurs entre 1870 et 1900 !), les panoramas sont peu à peu tombés en désuétude, finalement balayés par le cinéma. C’est en 1785 que le peintre Ecossais Robert Barker eu l’idée d’exposer un tableau circulaire pour d’abord donner une perspective différente d’un lieu, puis pour faire voyager le visiteur dans d’autres villes, d’autres paysages. Aujourd’hui, quelques artistes dont l’Autrichien Yadegar Asisi tentent de donner un souffle nouveau à ce genre artistique quasiment oublié. Et la ville de Rouen a bâti un lieu unique en France : une rotonde de 35 m de haut pouvant accueillir une toile de 100 m. La première a fait replonger dans Rome en 312 au lendemain de la victoire de Constantin sur Maxence. La seconde invitait à pénétrer la forêt amazonienne. (Lire notre reportage ici) M.N.

Quai de Boisguilbert. Rens. : 02.35.52.95.29.

http://www.panoramaxxl.com/

Rouen (76)

Grande barrière de corail

Ce quatrième panorama (lire ci-dessus), toujours œuvre de l’artiste autrichien Yadegar Asisi est une invitation à découvrir le plus grand récif corallien du monde, au large de l’Australie.

Panorama XXL, quai de Boisguilbert, jusqu’au 27 mai 2018.

Rens. : 02.35.52.95.29.

http://www.panoramaxxl.com/grande-barriere-de-corail/

 

Rouen (76)

Galerie des Amériques

Pour qu’elle soit représentative des sociétés natives d’Amérique, cette nouvelle galerie a été constituée par des membres des tribus Osages (Amérique du Nord, Oklahoma), Kayapos (peuple indigène du Brésil dont le grand chef est Raoni) et Jivaro (Amérindiens du Brésil et Amazonie).

Muséum d’histoire naturelle, 198, rue Beauvoisine, depuis le 20 octobre 2017.

Rens. : 02.35.71.41.50.

http://museumderouen.fr/fr/actualites/ouverture-galerie-des-ameriques

NOUVELLE AQUITAINE

 

Bordeaux (33)

L’archéologie à grande vitesse

Les enseignements des fouilles archéologiques effectuées dans 50 sites entre Tours et Bordeaux sur le tracé de la Ligne à Grande Vitesse.

Musée d’Aquitaine, 20 cours Pasteur, jusqu’au 4 mars 2018.

Rens. : 05.56.01.51.00.

http://www.musee-aquitaine-bordeaux.fr/fr/evenement/larcheologie-grande-vitesse-50-sites-fouilles-entre-tours-et-bordeaux

 

Bordeaux (33)

Cellules souches, la médecine du futur

Le rôle et la nature de ces cellules très particulières avec lesquelles les médecins peuvent produire de la peau et imaginent des traitements contre les cancers.

Cap Sciences, Hangar 20, Quai de Bacalan, jusqu’au 25 février 2018.

Rens. : 05.56.01.07.07.

http://www.cap-sciences.net/au-programme/exposition/cellules-souches.html

Bordeaux (33)

Luminopolis. Cité des lumières

Une invitation à pénétrer dans Luminopolis, cité savante qui a cristallisé en ses lieux toutes les connaissances sur la lumière, et organisée comme un « Escape Game ».

Cap Sciences, Hangar 20, Quai de Bacalan, jusqu’au 21 mai 2018.

Rens. : 05.56.01.07.07.

http://www.cap-sciences.net/au-programme/exposition/luminopolis.html

 

Chasseneuil-du-Poitou (86)

Futur l’expo

Futur l'expo  Un parc d’attraction peut-il être aussi un lieu d’exposition ? Le Futuroscope relève le défi avec succès en consacrant tout un bâtiment à la maison du futur. Non pas comme on imagine aujourd’hui qu’elle sera dans un siècle. Mais telle que les labos et les entreprises spécialisées dans le hightech sont en train de la concevoir aujourd’hui. Pas de délire technologique avec des solutions qui restent à inventer mais une collection de prototypes fonctionnels avec lesquels on est invité à interagir. On croise ainsi Socibot, un humanoïde censé reproduire les expressions du visage de son interlocuteur, avant de se faire accoster par une sorte de téléviseur à roulettes doté d’une caméra, dans lequel une interlocutrice cherche à engager la conversation. Il s’agit en fait d’un robot piloté en temps réel depuis une d’une autre salle de l’exposition, et dont le visiteur peut prendre les commandes. On découvre un dressing qui permet d’essayer virtuellement des vêtements grâce à une caméra kinect qui filme puis incruste la tenue sur une image projetée dans un miroir. Ensuite, place aux jeux. Dans une grande salle, on engage une course de petites voitures virtuelles sur une grande table sur laquelle on peut poser des véritables obstacles qui seront pris en compte dans le jeu. A côté, un grand bac à sable sur lequel est projetée une lumière dont la couleur dépend de la hauteur du pâté. De quoi fabriquer des montagnes et des rivières. Et vient enfin le grand royaume de l’impression 3D. Inattendue, cette exposition a le don de mettre de bonne humeur, en concentrant dans un même lieu tant de petites choses qui montrent que le futur commence aujourd’hui. Et même s’il n’est pas toujours au point, il a un petit goût de science-fiction qui ravira les amateurs du genre. M.N.

Futuroscope, Avenue René Monory.

Rens. : 05.49.49.11.12.

http://www.futuroscope.com/attractions-et-spectacles/decouverte/futur-l-expo

La Rochelle (17)

Jean-Jacques Audubon : dessins de jeunesse

Un nouvel éclairage sur les années d’apprentissage du dessin et de l’observation naturaliste par le jeune dessinateur spécialiste des oiseaux.

Muséum d’Histoire Naturelle, 28 rue Albert 1er, jusqu’au 25 mars 2018.

Rens. : 05.46.41.18.25.

https://museum.larochelle.fr

La Rochelle (17)

La chambre des merveilles

Plusieurs cabinets de curiosités, animés, lumineux ou sonores composés de créatures chimériques, instruments scientifiques, objets rapportés de terres lointaines, etc.

Muséum d’Histoire Naturelle de La Rochelle, 28, rue Albert 1er, jusqu’au 2 avril 2018.
Rens.: 05.46.41.18.25.

http://www.museum-larochelle.fr/actualitemuseum/detail-actualite/b/615/h/fa70a8ce5beb06fdc38f2fe6cb113c6d/article/la-chambre-des-merveilles.html

  

Montignac (24)

Lascaux IV

Le nouveau fac-similé de la célèbre grotte ornée a ouvert ses portes le 15 décembre 2016. Lire S. et A. n°838, p.54.

Centre international d’art pariétal.

Rens. : 05.53.02.20.20.

http://www.projet-lascaux.com/

Poitiers (86)

Milieux extrêmes

Une immersion dans trois environnements terrestres – grands fonds, Antarctique, forêt tropicale – et un extraterrestre : la planète Mars

Espace Mendès France, 1 place de la Cathédrale, jusqu’au 7 juillet 2018.

Rens. : 05.49.50.33.08.

https://emf.fr/26124/exposition-milieux-extremes/

Poitiers (86)

T’as l’air dans ton assiette !

Une exposition sur 400 m2 autour de quatre questions : Pourquoi manger ? Comment fonctionne le système digestif ? Que mange-t-on réellement ? Comment lire les étiquettes ? 

Espace Mendès France, 1 pl. de la Cathédrale, jusqu’au 26 février 2018.

Rens. : 05.49.50.33.08. 

http://emf.fr/24960/tas-lair-dans-ton-assiette/

 

OCCITANIE

Aurignac (31)

Musée forum de l’Aurignacien

Nouveau lieu dédié à l’histoire et à l’importance de la découverte d’Aurignac dans les débats scientifiques du XIXe siècle et à la connaissance de la culture aurignacienne, caractérisant les hommes qui vécurent en Europe il y a environ 35 000 ans. Il est riche d’un ensemble de plus de 300 objets : armes, outils, éléments de parure, statuettes, blocs gravés, ossements d’animaux disparus… 

Avenue de Benabarre.

Rens. : 05.61.90.90.72.

http://www.musee-aurignacien.com/

 

Blagnac (31)

Aeroscopia

En arrivant à Aeroscopia, le musée aéronautique situé en banlieue de à deux pas de la gigantesque usine Airbus, on ne voit que lui : un Concorde éclatant de blancheur. Matricule 209 pour être précis : un des 16 appareils exploités sur les 20 produits. Un deuxième exemplaire, le n° 201, qui a servi aux essais, se cache à l’intérieur du hall.  Il voisine avec un énorme Super Guppy, autrefois indispensable pour transporter les tronçons d’Airbus, mais construit sur la base d’un… Boeing, et 25 autres appareils de ligne, de chasse, de loisirs, en majorité produits à partir des années 1950. « Notre public familial peut découvrir l’aviation par son histoire, sa technologie et ses usages » explique Fabienne Péris, responsable des collections d’Aeroscopia, qui a ouvert en janvier dernier. On doit ce nouveau musée à la ténacité de passionnés d’aéronautique de la région Midi-Pyrénées, regroupées sous la bannière « Terre d’Envol ». La Ville de Blagnac, les collectivités régionales et Airbus l’ont financé. Quant aux appareils exposés, ils ont été mis en dépôt par les constructeurs, Air France, et  les associations de collectionneurs.

Une grande frise bien conçue relate l’épopée des ingénieurs, entrepreneurs, pilotes et mécaniciens visionnaires de l’aéronautique. Des dispositifs interactifs permettent de simuler la construction de son propre avion et d’en comprendre les contraintes aérodynamiques, ou encore de découvrir les coulisses d’un vol commercial. Mais la réelle réussite du musée, c’est de montrer à travers les pièces exposées le chemin technologique parcouru. Pour cela, des panneaux transparents remplacent les tôles et dévoilent les entrailles des avions. De la Caravelle, premier avion à réaction français, à l’Airbus A300, premier gros porteur biréacteur moderne pensé pour la rentabilité, et à l’extravagant Concorde, on assiste à l’arrivée de l’électronique dans les cockpits, du pilotage automatique, des matériaux composites, etc.  Enfin, oblige, Aeroscopia fait la part belle aux métiers de l’aéronautique, et organise des rencontres régulières entre jeunes et professionnels. J.-F. H.

Aeroscopia, 6 rue André Béteille.

Rens. : 05.34.39.42.00.

http://musee-aeroscopia.fr/

 

Toulouse (31)

Rituels grecs

A la découverte des relations entretenues par les Grecs anciens envers les dieux.

Musée Saint-Raymond, place Saint-Sernin, jusqu’au 25 mars 2018.

Rens. :  05.61.22.31.44.

http://saintraymond.toulouse.fr/Rituels-grecs-Une-experience-sensible_a1086.html

Toulouse (31)

Les As de la jungle

Un parcours ouvert aux 7-12 ans autour des personnages de la série d’animation, confrontés ici au monde réel et aux espèces qui ont inspiré leur conception.

Muséum, 35 allées Jules Guesde, jusqu’au 17 juin 2018.

Rens. : 05.67.73.84.84.

http://www.museum.toulouse.fr/affichage-evenement/-/event/event/175345268

Toulouse (31)

Mondo Minot

Une exposition afin d’éveiller la curiosité des plus jeunes pour leur donner le goût des sciences, avec des explorations, des manipulations ou encore des contes pour découvrir le monde du sommeil, du vivant, de la lumière et du virtuel.

Quai des Savoirs, 39, allées Jules-Guesde, jusqu’au 30 juin 2018.

Rens. : 05.61.73.10.22.

http://www.quaidessavoirs.fr/agenda#/event/881?_k=i3pom0

Toulouse (31)

Gestes parlants

L’histoire mouvementée des gestes dans notre société, du langage des signes aux gestes robotisés, en passant par l’étude scientifique de la gestuelle.

Quai des Savoirs, 39, allées Jules-Guesde, jusqu’au 4 février 2018.

Rens. : 05.61.73.10.22.

http://www.quaidessavoirs.fr/agenda#/event/969?_k=9ljk4j

Toulouse (31)

Astronautes

La  vie des astronautes à bord de la Station Spatiale Internationale, leurs gestes en impesanteur, les tâches à accomplir pour leurs missions scientifiques, le repos, etc.

Cité de l’espace, avenue Jean Gonnord, jusqu’en décembre 2018.

Rens. : 05.67.22.23.24.

http://www.cite-espace.com/home/lexpo-astronautes/

 

 

PAYS DE LA LOIRE

Laval (53)

Cervorama

Des cerveaux de différents animaux, des illusions pour tromper son propre cerveau, ou encore partir à la découverte de l’intelligence artificielle.

CCSTI – Musée des Sciences – Place de Hercé, jusqu’au 18 mars 2018.

Rens. : 02.43.49.47.81.

http://www.ccsti-laval.org/nouvelle-exposition-cervorama/

 

Nantes (44)

Eternité, rêve humain et réalités de la science

Comment, depuis l’Antiquité, l’homme a rêvé d’éternité et continue d’y rêver avec les progrès de la médecine.

Muséum de Nantes Métropole, 12 rue Voltaire, jusqu’au 12 mars 2018.

Rens. : 02.40.41.55.00.

http://www.museum.nantes.fr/pages/18-expo_evenement/expo_eternite/accueil.htm

 

  

PROVENCE-ALPES-COTE-D’AZUR

 

Marseille (13)

Nature en ville

Comment la faune attirée ou relâchée au cœur de la cité doit s’adapter pour survivre et se reproduire.

Muséum d’histoire naturelle, Palais Longchamp, jusqu’au 11 mars 2018.

Rens. : 04.91.14.59.50.

http://culture.marseille.fr/node/635

 

Nice (06)

Musée National du Sport         

Fermé depuis 1997, le Musée « où le sport s’expose » a rouvert ses portes à Nice. Conçu au cœur du stade Allianz Riviera par l’agence J.-M. Wilmotte, l’ensemble culturel et scientifique s’étend sur 5 800 m2, dont 2500 md’archives au sous-sol. Objectif : présenter 600 ans d’histoire sportive, du XVIe?me au XXIème siècle. Le parcours s’articule autour du concept de défi. « A base de systèmes multimédias et d’écrans interactifs multiples, la scénographie restitue les évènements sportifs au rythme d’extraits sonores », expliqueMarie Grasse, directrice générale du Musée.La collection d’objets et de documents compte par moins de 500 000 pièces, 110 000 photographies, 1 000 films et bandes sonores, accompagnées de 3000 œuvres d’art. Et des objets inédits : les 1ères torches olympiques des J.O. de Berlin de 1936, l’« appareil de gymnastique » de Gambetta, ou encore la collection de cycles où Draisienne et Grand-Bo témoignent de l’évolution technologique du cyclisme. Parmi les autres temps forts du parcours : un accueil par le véhicule publicitaire du Tour de France de 1952, une collection de médailles olympiques et la robe de Suzanne Lenglen signé Jean Patou. M.B.

Musée National du Sport – Nice, Stade Allianz Riviera – Bd des Jardiniers

Rens. : 04.89.22.44.00.

www.museedusport.fr

 

Nice (06)

Jouez ! Il était une fois le jouet sportif

Si le jouet a une histoire riche et ancienne, le jouet sportif est lui plus récent et a été créé à partir de la seconde moitié du XIXe siècle seulement. : plus de 300 sont réunis ici.

Musée National du Sport, boulevard des jardiniers – Stade Allianz Riviera, jusqu’au 11 mars 2018.

Rens. : 04.89.22.44.00.

http://www.museedusport.fr/fr/exposition-temporaire/jouez

ETRANGER

Amsterdam (Pays-Bas)

Micropia

Le premier musée entièrement dédié à la vie des microbes sur et dans le corps humain. Les concepteurs n’ont pas voulu faire un espace d’exposition à proprement parler mais « un laboratoire, une expérience et un zoo de microbes ».

Artis-park, Plantage Kerklaan 36-38.

Rens. : +31.900.27.84.796.

http://www.micropia.nl/en/languages/francais/

  

Bâle (Suisse)

Scanning Séthi – La renaissance d’une tombe de pharaon

Antikenmuseum Basel, St. Alban-Graben 5, jusqu’au 6 mai 2018.

Un fac-similé à l’échelle de deux des plus belles chambres du tombeau et du sarcophage de Séthi Ier (1290–1279 av. J.-C.).

Rens. : +41.61.201.12.12.

http://www.antikenmuseumbasel.ch/en/ausstellungen.html

Bruxelles (Belgique)

Oceania, voyages dans l’immensité

Cartes, maquettes de bateaux et archives, ainsi que la reconstitution d’une coursive de navire d’exploration, invitent les visiteurs à traverser le grand océan sur les traces de ces explorateurs de l’Océanie.

Musée du Cinquantenaire, Place du Cinquantenaire, jusqu’au 29 avril 2018.

Rens. : +32.(0)27.41.73.31.

http://www.kmkg-mrah.be/fr/node/4245

 

Bruxelles (Belgique)

Les singes

60 spécimens naturalisés, des photos, des films pour découvrir l’extraordinaire diversité des primates.

Muséum, Rue Vautier, 29, jusqu’au 26 août 2018.

Rens. : +32.(0)2.627.42.11

https://www.naturalsciences.be/fr/museum/exhibitions-view/1388/6755/377

Genève (Suisse)

Le nouveau musée d’ethnographie de Genève

Une silhouette qui rappelle celle des greniers indonésiens ; en façade, un tressage métallique jouant avec le soleil et des ouvertures en losange qui impriment sur les murs intérieurs une géométrie orientale. Inauguré le 31 octobre, le nouveau musée d’ethnographie de Genève tisse, dans une architecture audacieuse, des motifs inspirés d’autres cultures. Mais le plus impressionnant est sous terre : au deuxième sous-sol, un immense espace de 2200 m2, comme une boite noire au plafond suspendu, sans aucun pilier.

C’est là que se trouvent les collections permanentes présentées en sept temps. Après un prologue qui raconte l’origine des collections, viennent 5 sections, une par continent. L’Europe – et c’est la grande originalité de ce musée – y est représentée. A quelques pas d’un étrange mannequin funéraire du Vanuatu, se trouvent ainsi des objets aussi modestes et émouvants que des boites à sel, des faucilles ou des quenouilles. « Nous voulions présenter des œuvres d’art mais aussi des objets de la vie matérielle, revendique le directeur du musée, Boris Wastiau. L’esthétique est importante, mais pas un but en soi. » Un dernier espace est consacré à l’ethnomusicologie.

Il a fallu quatre ans de travaux pour arriver à ce beau résultat. L’ancien musée, installé dans une école primaire du XIXe siècle, se trouvait trop à l’étroit. Les nouveaux aménagements ont été l’occasion d’un travail de sélection parmi les 80 000 objets et les innombrables documents que possédait l’institution créée en 1901. En prime, pour sa première exposition temporaire, consacrée aux Mochicas, le Meg s’est offert une première mondiale : une centaine d’objets funéraires découverts en 2008 dans la tombe dite du Seigneur d’Ucupe, prêtés exceptionnellement par le ministère de la Culture du Pérou. A.K.

Boulevard Carl-Vogt 65-67.

Rens. : + 41.22.418.45.50.

http://www.ville-ge.ch/meg/index.php

 

Lausanne-Vennes (Suisse)

Aquatis

Ce nouvel aquarium-vivarium, le plus grand d’eau douce en Europe, a ouvert ses portes le 21 octobre 2017. Sur 3500 m², 20 écosystèmes différents, 300 espèces végétales et 100 reptiles et amphibiens ainsi que 10 000 poissons venus des 5 continents.

Route de Berne 144.

Rens. : +41.(0)21.654.23.23.

https://www.aquatis.ch

Londres (Royaume-Uni)

Ayurvedic Man: Encounters with Indian medicine

L’héritage de la médecine indienne et ayurvédique après ses interactions avec différentes cultures durant des centaines d’années.

Wellcome Collection, 183 Euston Road, jusqu’au 8 avril 2018.

Rens. : +44.(0)20.76.11.22.22.

https://wellcomecollection.org/exhibitions/WduTricAAN7Mt8yY

 

Londres (Royaume-Uni)

Venom : Killer and cure

Les surprenantes connexions entre la santé humaine et quelques-unes des créatures les plus venimeuses, dont de nombreux spécimens sont présentés.

The National History Museum, Cromwell Road, jusqu’au 13 mai 2018.

Rens. +44.(0)20.79.42.50.00.

http://www.nhm.ac.uk/visit/exhibitions/venom-killer-and-cure.html

 

Londres (Royaume-Uni)

Illuminating India

Une exposition sur « 5000 ans de science et d’innovation » pour présenter les apports indiens en science, technologie et mathématiques.

Science Museum, Exhibition Road,

Rens. : +44.(0)3.33.241.40.00.

https://www.sciencemuseum.org.uk/see-and-do/illuminating-india-5000-years-science-and-innovation

 

Londres (Royaume-Uni)

Whales : Beneath the surface

Plus d’une centaine de spécimens issus des collections du Museum pour découvrir comment l’animal s’est adapté aux environnements sous-marins en 50 millions d’années d’évolution.

The National History Museum, Cromwell Road, jusqu’au 28 février 2018.

Rens. : +44.(0)20.79.42.50.00

http://www.nhm.ac.uk/visit/exhibitions/whales.html

  

Londres (Royaume-Uni)

Mathematics, the Winton Gallery

Cette nouvelle galerie du Science Museum explore le rôle des mathématiciens, leurs outils et la façon dont leurs idées ont façonné notre monde.

Science Museum, Exhibition Road, South Kensington.

Rens.+44.870..870.48.68.

https://beta.sciencemuseum.org.uk/mathematics

 

Louvain-la-Neuve (Belgique)

Musée L

Après deux ans et demi de travaux de rénovation, l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve a ouvert le 14 novembre 2017 le tout premier musée universitaire de Belgique de grande envergure, soit plus de 3830 m² accessibles au grand public où dialoguent les collections artistiques et scientifiques de l’UCL.

Place des sciences, 3.

Rens. : +32.(0)10.47.48.41.

http://www.museel.be/fr

Madrid (Espagne)

The robot museum

La plus grande collection européenne de robots, réunie par des passionnés, est désormais exposée à Madrid dans un musée dédié. Parmi les 140 objets présentés, quelques perles comme un chien robot qui accueille les visiteurs de façon affective, six robots dansant sur la musique de « Gangnam Style » ou la plus grande meute de chiens robots Aibo de Sony. Et bien sûr des classiques plus ou moins récents comme l’Omnibot conçu par Tomy dans les années 1980, le récent NAO d’Aldebaran robotics ou encore l’humanoïde Asimo imaginé par Honda.

C/ Alberto Aguilera, 1., 28015.

http://www.therobotmuseum.eu

Monaco

Requins, l’expo-sensation

Les requins, des tueurs d’homme ? Bien moins en réalité que les moustiques ou les méduses. Chaque année, quand le requin tue environ 10 hommes, l’homme lui tue plus de 100 millions de requins. Pour réhabiliter l’image de ces grands prédateurs en voie de disparition, le Musée Océanographique de Monaco organise, en partenariat avec Sciences et Avenir, une exposition d’envergure. Le point fort : des requins vivants sont au rendez-vous. La visite commence par une rencontre à distance face à un superbe aquarium de 450 000 litres où évoluent majestueusement plusieurs espèces. Elle s’achève par une rencontre physique et émouvante, lorsqu’un requin pyjama vient lover sa tête dans votre main : c’est le « bassin caresse », où le visiteur peut toucher des petites bêtes curieuses. Entre temps, il aura visité une exposition riche en pièces rares et didactique sur l’importance des requins dans l’équilibre océanique. Une mention spéciale pour la grande fresque digitale de 20 mètres de long, avec laquelle on interagit en frappant du pied. S.R.

Musée océanographique, avenue Saint-Martin.

Rens. : + 377.93.15.36.00.

http://www.oceano.mc/fr/expositions/requins-l-expo-sensation

Neuchâtel (Suisse)

L’impermanence des choses

Une exploration des collections du musée faisant intervenir l’histoire de l’Institution, les fantômes qu’elle abrite, les enjeux qu’elle recouvre et les pratiques sociales qu’elle analyse.

Musée d’ethnographie, 4, rue Saint-Nicolas, depuis le 26 novembre 2017.

Rens. : +41.(0)32.717.85.60.

http://www.men.ch/fr/expositions/la-villa/

 

Treignes (Belgique)

Femmes préhistoriques

Un bilan des connaissances sur la vie des femmes préhistoriques par des comparaisons ethnographiques avec les peuples chasseurs-cueilleurs actuels, des sépultures, des représentations, confrontés à des œuvres d’une artiste contemporaine.

Musée du Malgré-Tout, rue de la Gare 28, jusqu’au 15 avril 2018.

Rens. : +32.(0)60.39.02.43.                  

http://www.museedumalgretout.be/expofemmesprehistoriquesregardscroises.php

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *