Un brouillon du manuscrit majeur de Newton vient d’être numérisé

Fin du 18è siècle. Le physicien britannique Isaac Newton publie un ouvrage majeur intitulé Philosophiae naturalis principia mathematica. Dans ce dernier, il couche sur le papier une explication scientifique aux mouvements des planètes ainsi qu’à la chute des corps. C’est en effet dans ses Principia que Newton formule sa loi de la gravitation universelle. Loi qui permet d’expliquer les orbites elliptiques et les mouvements des corps célestes précédemment décrits par Kepler et Galilée. Ces lois expliquent pourquoi la Terre tourne autour du Soleil et la Lune autour de la Terre, mais également les phénomènes de marée sur Terre. Publié pour la première fois en 1687, cet ouvrage subira plusieurs mises à jour et sera traduit un peu partout dans le monde. Vous pouvez consulter une version numérique de la dernière édition, celle de 1726, sur le site de la BNF.

Le 9 mars 2018, l’Université de Cambridge, au sein de laquelle Isaac Newton a fait ses études, a exhumé de ses archives un petit trésor qu’elle a numérisé et mis en ligne. Il s’agit d’un brouillon manuscrit de l’une des premières versions de ce traité scientifique majeur, sous la forme d’un recueil relié de cuir, comportant plus de 900 pages. Une note tapée à la machine et datée de 1950 explique que ce volume date de « la fin du 18è – début du 19è siècle ». L’Université précise toutefois que c’est à partir de ce manuscrit que la première édition des Principa a été publiée. Le site de Cambridge précise que l’écriture manuscrite de ce recueil n’est pas celle d’Isaac Newton mais celle de son assistant et copiste Humphrey Newton. Toutefois, certaines pages sont annotées par l’auteur ainsi que par son contemporain l’astronome britannique Edmond Halley, le premier a avoir calculé et prédit le retour d’une comète baptisée de son nom. Vous pouvez consulter l’intégralité de ce document en vous rendant à cette adresse

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.