Auriez-vous eu le courage de sauver cette araignée géante de la noyade ?

La région du Queensland, en Australie, subit des pluies torrentielles depuis quelques jours. Des crues se forment, et certains animaux se retrouvent malheureusement piégés. Ce fut notamment le cas de cette gigantesque tarentule mangeuse d’oiseaux, sauvée in extremis par une jeune Australienne.

Arachnophobes, préparez-vous à trembler. À l’extérieur d’un supermarché de la ville d’Halifax ce dimanche, l’araignée géante s’est en effet retrouvée accrochée à une branche au-dessus de la rivière Herbert en crue. Andrea Gofton passait par là. La jeune Australienne aura tout tenté pour sauver la créature des eaux. Dans une vidéo mise en ligne sur son compte Facebook, elle filme sa première tentative, ne manquant pas au passage de mesurer l’animal avec sa main pour nous montrer la taille de l’arachnide.

Finalement, d’autres habitants de la ville qui se sont mobilisés pour mettre l’animal à l’abri. Ensemble ils ont cassé la branche sur laquelle elle était suspendue pour la ramener jusqu’à la terre ferme. Cette dernière a donc fini saine et sauve sur un avocatier du centre-ville, loin des inondations. Selon Owen Seeman – un manager du Queensland Museum – l’araignée géante appartiendrait à la famille des Phlogius Crassipes. 

Cet homme courageux a utilisé une branche d’arbre pour porter l’araignée en sécurité sur la terre ferme.

Et vous, auriez-vous osé ? Ces tarentules peuvent en effet être très agressives si elles sont malmenées, et même si elle entraîne rarement la mort chez les Hommes, la morsure est rapidement mortelle pour les chiens et les chats. L’expression « araignée mangeuse d’oiseaux » est par ailleurs techniquement un abus de langage. La tarentule géante australienne ne mange qu’occasionnellement des oiseaux. Elle préfère se nourrir de lézards, de grenouilles et d’autres araignées. Autre fait amusant à propos de la tarentule australienne géante : les femelles peuvent pondre jusqu’à 50 œufs à la fois.

Source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.