L’actu des sciences en ultrabrèves

L’actualité de ce 14 mars 2018 c’est :

La mort de l’astrophysicien britannique Stephen Hawking.

  • Stephen Hawking est décédé à Cambridge, à l’âge de 76 ans.
  • Il avait accédé à la célébrité avec son livre de vulgarisation scientifique Une Brève histoire du temps, publié en 1988.
  • Confiné à un fauteuil roulant, l’astrophysicien était atteint d’une maladie neurodégénérative paralysante amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot.

Stephen Hawking avait révolutionné la physique des trous noirs.

  • L’astrophysicien a formulé l’idée du « rayonnement de Hawking », selon lequel les trous noirs s’évaporent au cours du temps.
  • Le scientifique s’est particulièrement intéressé au problème de la « singularité ».
  • Il s’agit d’un point de l’espace-temps où les équations de la physique ne peuvent plus s’appliquer.

Dans un témoignage recueilli par Sciences et Avenir, Hubert Reeves rend hommage à Stephen Hawking.

  • Pour Hubert Reeves, « tout l’apport de Stephen Hawking à la physique est assez fondamental : il s’est appliqué à expliquer de façon simple tout ce qui touche à ce mystérieux objet qu’est le trou noir ».
  • Hubert Reeves retient également de Hawking l’incarnation de « quelque chose d’exemplaire : vouloir continuer à réfléchir, à travailler » malgré la maladie.

Le jour de Pi.

  • Le 14 mars a été retenu comme étant le jour de Pi car il peut s’écrire 14/3, soit presque 3,14. C’est-à-dire l’approximation la plus simple du nombre Pi.
  • Le nombre Pi s’écrit en réalité avec une infinité de nombres derrière la virgule : on arrive aujourd’hui à calculer 10.000 milliards de décimales.
  • A l’instar du Roumain Cristian Vasile, des artistes se sont employés à représenter graphiquement les innombrables chiffres qui composent Pi.

La station spatiale chinoise Tiangong 1 va retomber sur Terre.

  • Elle doit faire une rentrée non contrôlée dans l’atmosphère entre le 29 mars et le 9 avril 2018.
  • Tiangong 1, d’une masse de 8,5 tonnes, croise actuellement à 250 km d’altitude.
  • Les experts du spatial estiment que 80 à 90% de la station devraient être détruits lors de la traversée de l’atmosphère, le reste étant destiné à retomber sur Terre.

aller à la source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.