Une vidéo de pilotes de la NAVY américaine rencontrant un OVNI a été déclassifiée

Une vidéo récemment déclassifiée nous montre un pilote de la NAVY américaine en train de verrouiller une cible non identifiée – apparemment sans ailes et sans queue – se déplaçant à très grande vitesse au large de la Californie du Sud. Alors, de quoi s’agit-il ?

Les images ont été enregistrées en 2015 par la caméra infrarouge d’un avion F/A-18 Super Hornet Fighter de la marine américaine, volant à environ 7,6 km d’altitude à une vitesse de Mach 0,62. La caméra fait alors trois tentatives de verrouillage sur un objet en mouvement extrêmement rapide, mais échoue les deux premières fois. Au troisième essai, le module parvient finalement à verrouiller sa cible. On entend alors les pilotes faire part de leur étonnement face à ce qu’ils sont en train de voir. L’un des pilotes de la vidéo déclassifiée, publiée par The Times, a notamment déclaré à ABC qu’il pensait que l’avion qu’il avait vu n’était « pas de ce monde ».

Voici la nouvelle vidéo complète. La première partie nous explique les différents points de contrôle sur l’écran radar. L’objet volant non identifié arrive à la fin :

La vidéo a récemment été mise en ligne par l’Académie des arts et des sciences To The Stars, un groupe de recherche scientifique privé qui vise à « faire progresser la science, la technologie et, en fin de compte, l’humanité ». L’instance est notamment dirigée par Hal Puthoff, un conseiller de la NASA et du Département de la Défense des États-Unis, et James Semivan, un ancien fonctionnaire de la CIA. De son côté, le Ministère de la Défense a refusé de commenter la vidéo.

Ce n’est par ailleurs pas la première fois que des images d’ovnis enregistrées par l’armée se retrouvent déclassifiées. Le New York Times avait en effet publié en décembre dernier d’autres vidéos de vols d’ovnis captées par l’armée américaine.

Source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.