Poutine prévoit d’aller sur Mars en 2019

Poutine a annoncé qu’il prévoit d’envoyer des missions habitées et non habitées sur Mars dès 2019. Il prévoit également d’effectuer des missions sur la Lune et plus loin dans l’espace.

Si la mission sur Mars est réussie, la faction de Poutine y parviendra des années avant les missions concurrentes de SpaceX (qui prévoit d’envoyer des humains sur la planète rouge en 2022) et de la NASA (dans les années 2030). La NASA prévoit également d’envoyer une autre mission sans pilote sur Mars en 2020 pour trouver des signes de vie microbienne passée. Elon Musk, le PDG de SpaceX, a récemment déclaré qu’il prévoyait de commencer à tester la BFR (Big Falcon Rocket ou Big Fucking Rocket), le vaisseau qui pourrait emmener des humains sur Mars, un peu plus tôt que prévu, et de terminer les premiers vols d’essai au début de 2019.

Le président russe a annoncé les prochaines missions dans un documentaire téléchargé sur le site russe de médias sociaux vkontakte et rapporté par Newsweek. “Nous planifions des lancements sans pilote et avec équipage – dans l’espace lointain, dans le cadre d’un programme lunaire et pour l’exploration de Mars. La mission la plus proche est pour très bientôt, nous prévoyons de lancer une mission vers Mars en 2019”, dit-il, selon l’agence de presse russe RT. “Nos spécialistes vont essayer d’atterrir près des pôles parce que la probabilité de trouver de l’eau dans ces lieux est plus élevée. Il y a de la recherche à faire là-bas, et à partir de là, la recherche d’autres planètes et de l’espace extra-atmosphérique peut être entreprise.”

Poutine n’a pas donné d’informations supplémentaires sur le moment où les lancements pourraient avoir lieu.

Toutefois, si l’on se fie à son bilan récent, la Russie pourrait ne pas être un concurrent aussi fort dans la course à l’entrée sur la planète rouge. En 2011, la sonde russe Phobos-Grunt se dirigeait vers Mars, mais elle a été piégée dans l’orbite terrestre et est finalement tombée dans le Pacifique. Et ce n’est que le plus récent de plusieurs décennies d’échecs interstellaires.

Poutine n’a pas non plus expliqué pourquoi il voulait envoyer des Russes sur Mars. Mais qu’est-ce qui pousse quelqu’un à poursuivre l’exploration spatiale ? Pour apporter la gloire à leur patrie, pour approfondir la compréhension scientifique, et oui, pour affirmer la domination internationale. Si le programme spatial de la nation s’est mis au point et peut lancer avec succès des engins spatiaux dans les délais prévus, dit M. Poutine, la Russie pourrait avoir une chance décente d’accomplir toutes ces choses.

Source : Futurism

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.