Le gouvernement américain adopte la loi CLOUD Act qui permet aux autorités de mettre la main sur les données personnelles

Au cours de la semaine dernière, le scandale de Cambridge Analytica sur Facebook a fait la une des journaux. À la suite de ces allégations, des entreprises comme Mozilla, Sonos, SpaceX et Tesla d’Elon Musk ont même coupé les liens avec la plate-forme, suspendant leurs pages en réponse à l’atteinte à la protection des données. De plus, la Federal Trade Commission a également annoncé ce 26 mars qu’elle ouvre une enquête sur les pratiques de Facebook en matière de protection de la vie privée. Tom Pahl, directeur par intérim du Bureau de la protection des consommateurs de la FTC, a publié une déclaration :

“La FTC s’est fermement et pleinement engagée à utiliser tous ses outils pour protéger la vie privée des consommateurs. Au premier rang de ces outils figurent les mesures d’application de la loi contre les entreprises qui ne respectent pas leurs promesses en matière de protection de la vie privée, y compris le bouclier de protection de la vie privée, ou qui se livrent à des actes injustes qui causent un préjudice important aux consommateurs en violation de la Loi sur la protection de la vie privée.

Les entreprises qui ont déjà réglé des actions antérieures de la FTC doivent également se conformer aux dispositions de l’ordonnance de la FTC imposant des exigences en matière de protection de la vie privée et de sécurité des données. Par conséquent, la FTC prend très au sérieux les articles de presse récents qui soulèvent des préoccupations importantes au sujet des pratiques de Facebook en matière de protection de la vie privée. Aujourd’hui, la FTC confirme que ces pratiques font l’objet d’une enquête non publique.”

Alors que beaucoup d’entre nous s’indignaient au sujet de l’utilisation abusive des données sur Facebook, le gouvernement fédéral des États-Uni a adopté discrètement une loi appelée Clarifying Overseas Use of Data (CLOUD) Act. Ce projet de loi a des répercussions beaucoup plus importantes sur vos données.

La loi facilite l’accès du gouvernement aux données privées stockées par les sociétés de technologie américaines. Les responsables de l’application de la loi, de la police locale aux agents fédéraux, peuvent demander des données aux entreprises de technologie, quel que soit l’endroit où l’entreprise stocke les données. La loi signifie également que les États-Unis peuvent conclure des “accords exécutifs” avec des pays étrangers et recueillir des données relatives à leurs propres citoyens. Par conséquent, le gouvernement a maintenant beaucoup plus de contrôle sur les personnes qui peuvent accéder à vos données.

Regardez la vidéo ci-dessous pour en savoir plus (anglais) :

Source : TruthTheory

Let’s block ads! (Why?)

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.