Une opération en cache une autre, la guerre est à l’intérieur de l’empire

Mis à part les bombardiers stratégiques lourds B-1B, aucun aéronef de l’agression tripartite n’a vraiment pénétré l’espace aérien syrien de la Syrie loyaliste. Les aéronefs s’étant contenté de lancer des missiles Air-Sol à longue portée et des missiles de croisière avant de regagner leurs bases. 

Les forces aériennes des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France sont apparues de facto comme les forces aériennes de l’État islamique en Irak et au Levant. 

Trump est soit un génie pour avoir démasqué les bellicistes de l’État profond et leurs valets franco-britanniques (ces derniers ont une très mauvaise réputation mondiale) de la sorte et devant l’ensemble de la planète, soit quelqu’un de dépassé par les événements.

Les gouvernements britannique et français, conditionnés par leurs lobbies et toujours prompts à foncer tête la première dans les coups fourrés, n’y ont vu que du feu !   

Il semble que Donald Trump vient non seulement d’humilier ses adversaires mais les a tourné en bourrique avant de parodier Bush junior en publiant « Mission Accomplished » sur Twitter.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *