Insolite : une pièce d’un lanceur SpaceX s’échoue en Bretagne

Ça pour une surprise… Les tenanciers de la ferme de Quéménès, une ferme bio autonome en énergie située sur une île de l’archipel de Molène, en Bretagne, ont découvert le 11 avril 2018 sur la plage un étrange objet. Un disque d’un diamètre estimé de 2,5 mètres, recouvert d’algues. « Baignoire de mer ? » « Soucoupe volante ? » se sont amusés les promeneurs sur leur compte twitter sur lequel ils ont posté des photos de l’objet. Toutefois, une plaque frappée d’un logo imprimé sur l’objet a permis d’identifier rapidement son constructeur : la société spatiale américaine privée SpaceX. Il s’agit donc très certainement d’un morceau de lanceur ou de véhicule spatial. Ce dernier a donc très certainement dérivé pendant des mois après être retombé dans l’océan à l’issue d’un lancement. Les découvreurs de cet objet ont d’ailleurs remarqué la présence de mollusques exotiques dessus. L’objet a séjourné dans la mer plusieurs mois, mais pas en mer d’Iroise. « On y trouve des coquillages. Mais ils ne sont pas d’ici. Ce ne sont pas des moules de chez nous ! » affirment ses découvreurs au journal Ouest-France.

Les promeneurs ayant découvert l’objet se sont donc empressés d’interpeller Elon Musk, le directeur de l’entreprise. Ce dernier n’a à ce jour, pas encore répondu.

Les tenanciers de la ferme de Quéménès se sont donc attelés à la tâche consistant à remonter sur terre le morceau de lanceur, afin d’éviter qu’il ne soit de nouveau emporté au large à la prochaine marée. Ils ont donc fixé un bout (un cordage) et l’ont amarré. Puis ils ont profité des marées successives pour le tracter petit à petit sans effort le plus haut possible sur la plage. Puis, l’objet a finalement parcouru les derniers mètres à l’aide d’un tracteur.

Internet s’est aussitôt passionné pour l’objet, et la plupart des contributeurs penchent pour un la coiffe d’une capsule Dragon. Le vaisseau utilisé par SpaceX pour ravitailler la station spatiale internationale. Cette coiffe a pour fonction de protéger le vaisseau durant la phase d’ascension de la fusée. Une phase durant laquelle les frottements avec l’atmosphère sont très importants et susceptibles d’endommager les équipements. Cette coiffe est larguée à une centaine de kilomètres d’altitude, comme on peut le voir dans la vidéo suivante à 23 minutes 20.

Une hypothèse étayée par l’inscription « Nose cone » partiellement effacée figurant sur l’objet. 

Clin d’oeil au fait qu’Elon Musk ait envoyé dans l’espace une Tesla le 6 février 2018, les tenanciers de la ferme ont suggéré à Elon Musk de faire atterrir un tracteur électrique pas loin de chez eux, dont ils auraient besoin.

En images : revivez le lancement de la Falcon Heavy

aller à la source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *