Les radicaux ont abandonné Douma, laissant d’importants stocks d’armes (vidéo)

Des usines de munitions découvertes à Douma

© Sputnik .

Les démineurs syriens sont à pied d’œuvre sur le territoire libéré de la ville de Douma, où ils ont découvert des dépôts et des ateliers de production de munitions.

Après la libération de la ville syrienne de Douma, les démineurs ont découvert dans les sous-sols de plusieurs maisons des tours et des équipements permettant de fabriquer des centaines d’obus de mortier et de roquettes par jour, confie une source militaire de Sputnik.

La source a signalé à Sputnik qu’«au cours de l’inspection des bâtiments de la ville de Douma, plusieurs QG des radicaux et divers entrepôts ont été découverts remplis d’armes et de munitions. Ainsi, les radicaux ont violé l’accord conclu avec l’armée et prévoyant qu’ils rendent la totalité de leurs armes en échange de la possibilité de quitter Douma».

«Certains QG des terroristes ont été minés. Les démineurs les ont neutralisées avec succès. Ils y ont également trouvé des moyens de communication radio et par satellite», a ajouté la source militaire de Sputnik.

Le 14 avril, le Commandement de l’armée syrienne a annoncé que la Ghouta orientale était complètement libérée après l’évacuation de tous les radicaux de la ville de Douma.

Le gouvernement syrien a lancé le 18 février une opération visant à libérer la Ghouta orientale. Douma demeurait la dernière localité de la région sous le contrôle du groupe Jaych al-Islam.

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.