Première mondiale : une IA candidate aux élections municipales au Japon !

Le dénommé Michihito Matsuda désire devenir maire et est à l’origine d’un projet insolite : placer un robot au centre de sa campagne et présenter ce dernier à sa place. L’homme estime que l’avenir de la politique se fera avec les robots.

Tama est une ville d’environ 150 000 âmes située dans la préfecture de Tokyo. Cette municipalité est actuellement le théâtre d’une campagne plutôt insolite en vue des élections municipales. L’un des candidats, Michihito Matsuda, a tout simplement fait campagne en soutenant un robot doté d’une intelligence artificielle, comme l’indiquait le quotidien local The Mainichi dans un article du 10 avril 2018.

« Pour la première fois dans le monde, une intelligence artificielle se présentera à une élection. L’intelligence artificielle va changer la ville de Tama. Avec la naissance d’un maire IA, nous mènerons une politique impartiale et équilibrée. Nous mettrons en œuvre les politiques d’avenir avec rapidité, accumulerons l’information et le savoir-faire, et dirigerons la prochaine génération », a déclaré l’intéressé sur son compte Twitter.

Crédits : @tama_ai_mayor/Twitter

Convaincu de l’impartialité et de l’incorruptibilité des robots, Michihito Matsuda a été le seul candidat à ne pas directement apparaître sur les affichages disséminés en ville. Le candidat a également arpenté les rues de Tama dans un véhicule afin de discuter avec la population, et tenter de promouvoir la notion de maire « mi-homme mi-robot ». Évoquons qu’il est tout de même question de placer un robot au centre des décisions prises au sein de la municipalité, une idée qui n’a jamais été appliquée nulle part !

Par ailleurs, les chances de Michihito Matsuda d’obtenir la mairie de Tama sont quasi nulles, puisque pour l’instant du moins, aucune ville ne confierait son sort à un robot – ce qui parait logique. Rappelons également qu’il y a quatre ans, ce même candidat avait déjà tenté le coup, mais s’était incliné avec environ 3500 voix contre plus de 30 000 pour la candidate Hiroyuki Abe, aujourd’hui maire sortante.

Sources : DozodomoLa Dépêche

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.