13 novembre : Les photos des ceintures explosives des terroristes dévoilées

Les ceintures d’explosifs des terroristes des attentats de Paris étaient fabriquées pour faire un maximum de dégâts.
Les photos n’avaient jamais été dévoilées jusqu’ici. Il s’agit des photos des scellés judiciaires. La chaîne belge RTL info a révélé ce mercredi les photos des ceintures d’explosifs des kamikazes du 13 novembre 2015, notamment celle de Salah Abdeslam qui n’a pas fonctionné comme l’a confirmé une expertise.
La ceinture d’explosifs de Salah Abdeslam avait été retrouvée peu après les attentats, abandonnée dans un quartier de Montrouge (Hauts-de-Seine). Tout ce qui reste de ces ceintures piégées a été décortiqué par les enquêteurs.
« Les deux plaques sont constituées de ruban adhésif tressé noir » ont noté les experts. Pour le reste, des boulons et des écrous ont été retrouvés. Ils montrent l’intention des terroristes de faire un maximum de dégâts et de victimes. Ils étaient placés sous la plus grande plaque mais également dans un sachet.

Le logo de Bruxelles-Propreté découvert
Les enquêteurs ont également découvert un indice qui les a rapidement orienté vers la Belgique, dès les premières minutes après les attentats explique RTL info. Il s’agit du logo de Bruxelles-Propreté.
Le logo a été retrouvé sur les matières plastiques utilisés dans la confection des ceintures explosives.
Des éléments retrouvés également sur les ceintures piégées d’Omar Moustefaï et de Brahim Abdeslam, qui avait déclenché sa charge au Café Voltaire. Sa ceinture qui était défaillante n’avait fait que peu dégâts, le tuant néanmoins.
Le TATP a bien été retrouvé également.
Najim Laachraoui, tué en se faisant exploser lors de l’attentat de l’aéroport de Bruxelles le 22 mars 2016 est soupçonné d’avoir été l’artificier qui a préparé ces ceintures explosives.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *