Ils élaborent un plastique recyclable à l’infini !

Des scientifiques américains ont mis au point un plastique qui serait facilement recyclable. Il s’agirait alors du premier plastique que l’on pourrait ne pas considérer comme un déchet, mais comme une matière première !

Les chimistes de l’université d’État du Colorado (États-Unis) ont visiblement inventé un plastique révolutionnaire. À l’heure où le plastique est un problème mondial mettant en péril la faune et la flore marine tout en constituant une pollution de plus en plus ingérable, l’apparition d’un plastique facilement recyclable apparait comme logiquement salvatrice.

Comme l’indique la publication dans la revue Science du 26 avril 2018, les chimistes ont mis au point un polymère plastique engendrant des monomères intacts lorsque celui-ci est dégradé. Ainsi, ces monomères peuvent être repolymérisés afin de reconstituer un plastique identique. En revanche, le seul bémol concernerait la souplesse de ce plastique, pas encore très bonne, mais les chercheurs travaillent actuellement sur cette question.

Il s’agit tout de même d’une invention intéressante dans la mesure où jusqu’à aujourd’hui, nous sommes capables de recycler le plastique seulement une seule fois et encore, ce n’est pas le cas de l’intégralité des différents plastiques ! Par ailleurs, chaque année dans le monde, quatre milliards de tonnes de déchets plastiques sont produits et seulement 10% sont recyclés.

Bien que ce plastique inédit soit toujours fabriqué à base de pétrole, ce dernier sera tout de même plus propre de par sa capacité à être recyclé plusieurs fois sans utiliser beaucoup de produits polluants. Ainsi, ce nouveau matériau pourra être collecté pour être recyclé tout comme le sont depuis longtemps les canettes en aluminium et les bouteilles en verre.

Cette invention pourrait alors intéresser de nombreux pays ayant fait de la lutte contre plastique une priorité. La France a par exemple déclaré vouloir atteindre l’objectif de 100 % de déchets plastiques recyclés d’ici à 2025 !

Sources : ConsoGlobeEnviro2B

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *