Le décalage tectonique majeur de Yellowstone suscite des craintes de méga éruption

Les scientifiques ont averti qu’un changement tectonique majeur à Yellowstone Supervolcan déclenchera une éruption massive qui dévastera la planète. Alors que les volcans du monde commencent à se réveiller, les experts ont porté leur attention sur l’activité inhabituelle qui se déroule à Yellowstone.
L’augmentation de l’activité au-dessus et au-dessous de la surface du supercolcan américain a déclenché des signaux d’alarme pour ceux qui surveillent le site à la recherche d’une éruption potentielle. De multiples tremblements de terre dans le parc national, suivis d’une quatrième éruption de son geyser, habituellement dormant, ont donné lieu à des spéculations sur le plus grand supercolcan du monde.
Le supervolcan est assis sur l’anneau de feu du Pacifique, qui est responsable des tremblements de terre et de l’activité volcanique le long de l’océan Pacifique, plus récemment Hawaï et l’Indonésie. Le geyser Steamboat, dormant depuis septembre 2014, est entré en éruption le 15 mars, le 19 avril, le 27 avril et le 4 mai. Selon Fox News, un essaim de plus de 200 séismes a frappé Yellowstone en deux semaines, ce qui indique un déplacement des principales plaques tectoniques sous la surface de la Terre. Un journaliste de Fox a déclaré que deux des trois signes avant-coureurs d’une éruption imminente ont provoqué la panique chez les visiteurs du site. Ces signes avant-coureurs comprennent une activité sismique accrue, une déformation du sol et une augmentation de la sortie de gaz à la surface. Bien que l’activité sismique et la sortie de gaz aient augmenté en 2018, cette augmentation n’a pas été significative et sans signe de déformation du sol. Les sismologues admettent qu’une éruption pourrait causer une destruction massive, mais les experts du Centre national d’information sur les tremblements de terre à Golden ont minimisé les craintes. Harley Benz, un sismologue de l’US Geological Survey qui surveille le site, a déclaré que les habitants auraient beaucoup de temps d’alerte, ajoutant : « Il peut s’écouler plusieurs semaines ou mois avant qu’il n’éclate. « Cela deviendrait de plus en plus intense en termes d’activité sismique. Donc, s’il entre dans une phase d’éruption, nous le saurions bien à l’avance. » L’augmentation de l’activité a également suscité des craintes pour la chaîne de 13 volcans de 800 milles dans les environs le long de la côte ouest. Liz Westby, géologue à l’Observatoire des volcans Cascades de l’US Geological Survey, a déclaré : « Il y a beaucoup d’anxiété dehors. Ils voient la destruction, et les gens deviennent nerveux. » Michael Poland, scientifique en chef de l’USGS Yellowstone Volcano Observatory dans l’État de Washington, a déclaré qu’un tremblement de terre majeur n’était pas en route. Il a expliqué : « Les gens ont tendance à se concentrer sur la possibilité d’une énorme éruption. « Quand ils se produiront, ils vont secouer la région, alors les gens devraient s’y préparer. » Quand la prochaine éruption du supercolcan, les conséquences attendues verront la cendre dévaster la majorité des Etats-Unis, selon Live Science.
Traduit par Dr.Mo7oG

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *