Vidéos: Hawaï passe en ALERTE ROUGE pour l’éruption majeure du volcan Kilauea; Des Boules de Laves pourraient être projetées à plus de 30 mètres de haut

Le volcan Kilauea d’Hawaï pourrait connaître une éruption dévastatrice majeure à “tout instant”, selon l’US Geographical Survey.

Le volcan est en éruption depuis 10 jours et plus de 2000 résidents ont déjà été évacués.

“A tout moment, l’activité peut devenir plus explosive, augmentant l’intensité de la production de cendres et produisant des projectiles balistiques près de la bouche du volcan”, a déclaré l’USGS mardi après-midi.

L’USGS a également relevé le niveau d’alerte volcanique du Kilauea d’Hawaï au rouge – le niveau le plus élevé – ce qui indique qu’une éruption volcanique majeure est imminente, en cours ou soupçonnée d’activité dangereuse tant au sol que dans l’air.

Un récent abaissement du lac de lave dans le cratère du volcan Halemaumau “a augmenté le potentiel d’éruptions explosives” du volcan, selon l’organisation.

Des panaches de fumée s’élèvent jusqu’à 3 000 mètres dans le ciel et des cendres pleuvent sur les villes avoisinantes. Mercredi, l’Observatoire du volcan hawaïen a enregistré une température de lave de 102 degrés Celsius.

Quelques-unes des bouches d’aération du volcan libèrent maintenant des niveaux tellement élevés de dioxyde de soufre que cela pose un grave danger pour quiconque se trouve à proximité.

Un porte-parole de la Garde nationale a déclaré mardi matin à AP que près de 20 fissures s’étaient ouvertes dans le volcan et que la lave se déversait vers une autoroute principale.

“La lave est à 3 km de la route 137 et elle se déplace à 90 mètres à l’heure dans un flux étroit”, dit-il.

Des fontaines de magma ont fait jaillir des ‘bombes de lave’ à plus de 30 mètres dans les airs alors que la roche en fusion se déplaçait vers l’est-sud-est en direction de la route côtière, selon l’Observatoire des volcans hawaïens.

Plus tôt, l’USGS a exprimé sa crainte que la vapeur emprisonnée puisse causer une violente éruption explosive dans le cratère du volcan, déclenchant un panache de 6 km de haut qui pourrait répandre des débris sur plus de 20 kilomètres.

Les scientifiques s’attendaient à de telles explosions vers le milieu du mois, lorsque le lac de lave du Kilauea est tombé sous la nappe phréatique. Il est toutefois possible que l’eau ne pénètre pas dans le cratère, comme on le craint, et que le gaz et la vapeur puissent être évacués en toute sécurité, selon les scientifiques.

“Jusqu’à présent, ces explosions n’ont pas eu lieu et je pense que la clé ici est que le système de ventilation est un système ouvert, par conséquent la pression ne s’accumule pas au sommet de la colonne de lave”, a déclaré M. Brantley lors d’une conférence téléphonique. (…)

Sources: Le nouvel ordre mondial, Daily Mail, le 16 mai 2018

aller à la source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *