36 navires de guerre russes déployés en Europe

Au total, 36 navires de guerre et navires de soutien russes ont été déployés vers l’Europe, dans le cadre de l’un des exercices militaires les plus importants depuis plus d’une décennie. La Flotte du Nord s’est lancée dans un exercice surprise visant à contrer une guerre potentielle avec l’Europe. Au total, 36 navires de guerre et navires de soutien sont actuellement en route vers la mer de Barents. De plus, une vingtaine d’avions sont en vol. Le long de la côte de la péninsule de Kola, plus de 150 systèmes d’armes roquettes et d’artillerie différents ainsi que du matériel spécial sont déployés.
De plus grandes zones de la mer de Barents sont désormais fermées à la navigation civile et aux survols par des avions civils de transport de passagers. L’exercice durera jusqu’à la fin de la semaine prochaine. Le service de presse de la Flotte du Nord explique qu’il s’agit d’un exercice défensif complet visant à combattre un attachement ennemi massif. La flotte effectuera des tirs avec différentes armes navales, y compris le lancement de missiles de croisière, de mines, de torpilles et autres missiles. Parmi les navires de guerre, on trouve le croiseur de missiles « Marshal Ustinov », le navire anti-sous-marin « Severomorsk », le destroyer « Amiral Ushakov », les grands navires de débarquement « Kondapoga », « Georgy Pobedonosets » et « Aleksandr Obrakovsky ». Sans préciser les classes ou les noms, la flotte du Nord indique que les sous-marins à propulsion nucléaire et les sous-marins diesel y participent.
Interrogé par le Barents Observer sur les informations mises à jour, le service de presse de la Flotte du Nord dit qu’il ne peut pas fournir plus d’informations aux médias étrangers, la demande est transmise au Ministère de la Défense à Moscou. La Norvège n’est pas informée Le Major Brynjar Stordal, porte-parole de la presse au quartier général interarmées de la Norvège, dit à l’observateur de Barents que la Norvège n’a pas été informée au sujet de l’exercice naval. « Les forces russes dans le nord ont eu au fil du temps un niveau relativement élevé d’activités dans différents domaines, ce qu’elles ont tous les droits de faire sur leur propre territoire et dans les eaux et l’espace aérien international. Le major Stordal affirme que les activités militaires de la Russie dans les zones proches de la Norvège sont bien sûr surveillées afin de  » maintenir une compréhension satisfaisante de la situation « . La flotte du Nord, dont le quartier général se trouve à Severomorsk, au nord de Mourmansk, est la plus grande des quatre flottes russes.
Traduit par Dr.Mo7oG

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.