#MacronMonarc «en décalage complet avec la réalité du pays» met le feu au Net

Emmanuel Macron

© REUTERS / Francois Lenoir

Le Congrès de Versailles convoqué aujourd’hui par Emmanuel Macron alimente la détermination des Insoumis à s’opposer à sa politique. Une action médiatique s’est ainsi déroulée sur les réseaux sociaux sous le hashtag #MacronMonarc pour dénoncer la «monarchie présidentielle absolue» en train de se former, comme l’estiment les Insoumis.

La France Insoumise (LFI), dont les députés avaient prévu de ne pas se rendre au Congrès de Versailles convoqué aujourd’hui par Emmanuel Macron, a appelé à participer à une manifestation en ligne pour dénoncer notamment la «dérive autoritaire» du «Président des riches» qui transforme petit à petit la monarchie présidentielle en «monarchie présidentielle absolue».

Ainsi, au lieu de descendre sur les rues, les partisans des Insoumis ont débarqué ce lundi sur les réseaux sociaux pour partager les points précis de la politique du Président qui attisent chez eux de la colère sous le hashtag #MacronMonarc. Les messages ont commencé à paraître à 14h00, une heure avant que le Président de la République ne prenne la parole devant les membres du Parlement convoqué par lui en Congrès. Ils contenaient des exigences bien concrètes adressées à Emmanuel Macron.

La date choisie — «l’anniversaire du 9 juillet 1789 où les députés des États généraux se sont proclamés Assemblée nationale constituante» — et la réforme constitutionnelle entourée de polémique ont été énumérées comme les principaux points d’achoppement par le parti de Jean-Luc Mélenchon. En outre, les Insoumis ont rédigé des tweets «prêts-à-poster», mais les participants semblent avoir eux-mêmes à dire.

Nombreux ont été les utilisateurs à insister sur les sujets passés sous silence par M.Macron ou ceux qui, selon eux, devrait être traités avec plus d’efforts.

​Certains ont supposé ce qu’était le véritable objectif de la tenue du Congrès.

Finalement, la journée ne s’est pas terminée sans une note d’ironie.

aller à la source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.