8 types de mères : quel type êtes-vous ?

Selon les spécialistes, il existe différents types de mère. Ces catégories ont été créées dans le but de déterminer les différents comportements et d’impulser des améliorations. Pour les femmes qui exercent le rôle de mère, en plus de satisfaire leur curiosité, c’est une façon d’analyser leurs propres agissements et de s’assurer qu’elles éduquent bien leurs enfants.

La maternité met les femmes à l’épreuve de bien des manières. Nous souhaitons tous le meilleur pour nos enfants, mais il arrive parfois que nous commettions des erreurs et ne parvenions pas à assurer le bien-être de nos enfants ainsi que le nôtre. Les êtres humains sont complexes.

Si vous êtes tombé sur cet article, vous cherchez très certainement des informations sur le sujet. En somme, vous souhaitez savoir si vous êtes une bonne mère. Il est possible que vous vous reconnaissiez dans plus d’une description. Avant de vous ranger dans une case, réfléchissez et identifier les choses à changer, afin d’assurer le bien-être et le bonheur de votre famille. Vous et vos enfants le méritez !

Découvrez ici les 8 types de mère.

1. La mère démocrate

La mère démocrate est celle qui :

  • établit des normes claires
  • raisonne de façon affectueuse et respectueuse
  • est convaincue que les conséquences liées au non respect des normes fixées est la clé d’une bonne éducation

Une mère autoritaire n’impose pas l’ordre : elle est ferme tout en étant affectueuse et tendre. Elle n’a pas recours à la peur ni aux punitions, et écoute le point de vue de l’enfant tout en raisonnant avec lui. La mère autoritaire est celle qui :

  • aide ses enfants à être indépendants
  • encourage ses enfants à se débrouiller par eux-mêmes
  • pousse à la réflexion sur les conséquences négatives de certains actes et encourage ainsi l’apprentissage lié à cette réflexion
  • explique à ses enfants ce qu’elle attend d’eux en fonction de leur âge et de leur maturité

2. La mère tigre

L’expression « mère tigre » est une expression récente, mais elle renvoie à un mode d’éducation assez commun.

La mère tigre est une mère très exigente et autoritaire. Elle souhaite que ses enfants atteignent la perfection, raison pour laquelle elle leur impose une discipline de fer. Les normes ne sont pas discutables. Elle est convaincue que, de cette façon, ses enfants réussiront : elle souhaite que ses enfants valorisent les efforts et la constance dans le travail.

Les enfants de ce type de mère n’ont pas le temps de jouer, ni de partager des moments de loisirs avec des enfants de leur âge. Les grandes attentes de la mère font qu’ils ne peuvent obtenir que des « excellent » à l’école ainsi que dans leurs activité extra-scolaires. Ces enfants sont généralement très doués à l’école et se démarquent dans une activité sportive ou artistique. Il convient toutefois de se poser la question si ces enfants sont réellement heureux.

3. La mère fondamentaliste

La mère fondamentaliste manque de bon sens

Ce type de mère est très soucieuse de bien faire. Elle s’informe beaucoup, afin de savoir quelle est la meilleure façon d’éduquer ses enfants, au point d’en oublier le bon sens. Or, si éduquer des enfants était si difficile, l’espèce humaine aurait très probablement disparue il y a de cela bien longtemps, lorsqu’il n’y avait pas de spécialistes en psychologie infantile ou en pédagogie, ni Internet.

Cette mère est pleine de bonnes intentions, mais a du mal à trouver un équilibre entre la théorie et la pratique. Elle suit au pied de la lettre ce que les spécialistes disent. En somme, elle applique aveuglément la théorie. En ce sens, c’est une extrémiste, car elle ne se pose pas la question de savoir si la théorie s’adapte à son cas particulier. La mère fondamentaliste n’écoute pas son intuition, ni son instinct, ni son coeur.

4. La mère surprotectrice

Il est évident qu’aucune mère ne souhaite que ses enfants vivent une situation désagréable. Toutes les mères ont déjà surprotégé leurs enfants. Le problème survient lorsque la mère prend tellement soin de son enfant que cela l’empêche de se développer correctement.

La mère surprotectrice est celle qui :

  • ne laisse pas son enfant marcher à quatre pattes à cause des germes, et ne laisse personne toucher son enfant pour la même raison
  • s’incruste dans les disputes de son enfant avec d’autres enfants, l’empêchant ainsi de résoudre lui-même ses problèmes
  • répond à la place de son enfant lorsqu’un adulte lui pose une question
  • aide son enfant constamment, même pour des tâches qu’il maîtrise déjà comme manger, s’habiller ou se laver
  • se sent coupable de tout ce qui affecte négativement son enfant

Nous vous recommandons de lire aussi : L’éducation moderne impose une camisole de force aux enfants 

5. La mère hélicoptère

Si vous épiez constamment vos enfants, contrôlez leurs moments libres, et tentez de résoudre à leur place leurs problèmes ou cherchez à empêcher qu’ils s’en créent, vous êtes très probablement une mère hélicoptère.

Cette catégorie se situe entre la catégorie des mères surprotectrices et celle des mères fondamentalistes. La mère hélicoptère « survole la vie » de ses enfants. Elle se soucie tant de leur santé, de leur bien-être, de leurs réussites et de leurs échecs qu’elle ne les laisse pas vivre leur vie et les empêche de développer leurs capacités.

Une mère hélicoptère est donc entremetteuse et contrôlante. Elle en vient même à faire les devoirs de ses enfants et à les accompagner à leurs différentes activités même lorsqu’ils sont en âge de s’y rendre seuls.

6. La mère obéissante

La mère obéissante est une mère permissive et soumise, généralement fille d’une mère autoritaire. Elle cherche à être l’amie de ses enfants, au point qu’elle oublie d’exercer son rôle de mère. Elle ne fixe pas de règles par peur que ses enfants en souffrent ou soient frustrés. C’est pourquoi elle cède à tous les caprices de l’enfant, qui devient de plus en plus exigeant jusqu’à devenir un tyran.

L’enfant d’une mère obéissante ne connaît pas de limites. Il ne sait pas attendre, se comporte mal et est égocentrique, car il obtient facilement tout ce qu’il veut de sa mère.

Nous vous recommandons de lire aussi : Les 5 erreurs que nous commettons dans l’éducation de nos enfants

7. La mère absente

Enfant triste car sa mère est absente

Même si généralement il est question de père absent, il est de plus en plus fréquent que ce soit la mère le parent absent du foyer. La mère absente est celle qui délègue l’éducation de ses enfants. Les motifs de l’absence varient d’une mère à une autre, tels que des horaires compliqués pour subvenir aux besoins de la famille ou une carrière qui passe avant l’éducation des enfants.

Même si la mère absente cherche à compenser cette absence, elle n’est toutefois pas présente pour l’enfant lorsqu’il a besoin d’un éloge ou d’une réprimande. Conséquence de cela :  les enfants souffrent de carences émotionnelles et sont alors incapables de développer l’empathie et la compassion.

8. La mère toxique

Cette catégorie est, sans l’ombre d’un doute, la plus négative quant au développement de l’enfant. Ce type de mère est source de souffrance pour ses enfants, car elle les rend victimes de ses manipulations, de ses attentes, et de ses sévices.

Les enfants d’une mère toxique manquent généralement de confiance en eux, sont soumis et ont une faible estime d’eux-mêmes. La mère toxique est une femme égoïste et narcissique qui ne valorise pas les efforts et les réussites de ses enfants, car elle souhaite attirer l’attention sur elle. Au lieu d’inculquer l’amour, le respect et l’indépendance, elle sème la peur et la culpabilité tout en imposant à ses enfants ses propres obligations. Rien de ce que font ses enfants ne la satisfait.

Réflexion finale

La mère parfaite n’existe pas. Vous vous retrouverez peut-être dans plusieurs de ces descriptions. Une réflexion s’impose, afin de guérir votre taux de « toxicité intérieure ».

Si vous avez besoin de l’aide d’un professionnel, n’hésitez pas à en trouver un, afin d’assurer votre bonheur et celui de vos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.