Commission du Bundestag allemand : la campagne de la Russie en Syrie est légale, les Etats-Unis doivent partir


  1. Campagne de dons – Juin

    La précédente campagne de dons avait porté ses fruits et nous vous en remercions. Grâce à vous, nous avons mesuré à quel point Réseau International était apprécié. Vous avez été très nombreux à exprimer votre satisfaction de notre travail. Vos dons nous ont permis de faire de larges aménagements, notamment en supprimant les pubs invasives sur les ordinateurs de bureau et en les supprimant totalement sur les mobiles. Le travail de refonte de graphique du site est presque à son terme, mais pour pouvoir le mettre en ligne dans les meilleurs délais, c’est-à-dire dans trois à quatre semaines selon les techniciens, nous avons encore besoin de vous. Un dernier coup de pouce est encore nécessaire pour vous offrir une interface plus ergonomique sans déranger vos habitudes de navigation, et plus encore.

L’intervention militaire de la coalition dirigée par les États-Unis en Syrie fait l’objet d’un examen de plus en plus minutieux, les critiques faisant valoir que la coalition n’a pas le mandat pour mener des opérations militaires dans la République arabe, car elle n’a pas l’approbation de Damas pour le faire.

Une commission du Bundestag allemand dirigée par l’homme politique Die Linke Alexander Neu a estimé que la présence militaire de la Russie en Syrie était  » considérée comme autorisée en droit international « , le gouvernement syrien ayant demandé l’aide de Moscou, a rapporté mardi le service d’information Tagesschau de la chaîne publique de l’ARD.

Plus précisément, M. Neu a noté que les forces russes opèrent en Syrie avec « l’approbation explicite du gouvernement syrien ».

Le comité a décrit le rôle actuel de la coalition dirigée par les États-Unis dans la crise syrienne comme étant plus compliqué, notant que la fourniture d’armes aux extrémistes dans le pays constituait une violation potentielle du droit international.

En outre, ils ont déclaré qu’intervenir en Syrie pour combattre Daech et d’autres groupes terroristes est légal, mais seulement si la Syrie est « incapable ou refuse » de le faire elle-même.

Comme l’armée syrienne lutte sans relâche contre ces groupes depuis des années, dont certains ont reçu un soutien militaire de Washington, le comité parlementaire a souligné que de nombreux experts en droit international pensent que l’intervention américaine en Syrie n’est pas justifiable.

De plus, selon le rapport du comité du Bundestag, Daech a été vaincu et n’existe plus en tant que force militaire organisée en Syrie. La « loi d’autodéfense » de la coalition dirigée par les Etats-Unis est donc de plus en plus difficile à justifier, et les Etats-Unis doivent envisager de cesser leur campagne militaire en Syrie.

Damas a souvent condamné la coalition aérienne menée par les USA pour intervenir dans le conflit, sans son approbation, et est particulièrement préoccupé par la construction de bases militaires américaines dans certaines parties de la Syrie, qu’il considère comme une violation de la souveraineté du pays.

La Russie a commencé à fournir une assistance militaire directe aux forces gouvernementales fin 2015 après la demande d’aide du gouvernement syrien dans sa lutte nationale contre les extrémistes terroristes islamistes.

En l’espace de près de trois ans, l’armée syrienne a récupéré des pans de territoire dans tout le pays, y compris l’ancienne ville de Palmyre, l’ensemble du gouvernorat de Damas, la capitale provinciale de Deir ez-Zor et les régions du sud de la province.

 Source : https://sputniknews.com/middleeast/201807111066254362-russia-syria-campaign-legal/

Traduction : AvicRéseau International

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.