Édouard Philippe et BHL rendent un « hommage national » à Claude Lanzmann

En quel honneur ?

Un dernier au revoir. Un hommage national et ouvert au public sera rendu jeudi en France à l’ancien résistant Claude Lanzmann, le réalisateur de Shoah qui consacra la majeure partie de sa vie à témoigner de l’extermination des juifs d’Europe.

Celui qui fut écrivain, philosophe et journaliste sera célébré lors d’une cérémonie dans la cour d’honneur de l’hôtel militaire des Invalides à Paris, à partir de 15 h (13 h GMT), en présence du Premier ministre Édouard Philippe, avant d’être inhumé au cimetière du Montparnasse, non loin de Simone de Beauvoir, dont il fut le compagnon.

[…]

La cérémonie d’hommage sera marquée par un discours du Premier ministre, précédé d’un éloge funèbre du philosophe Bernard-Henri Lévy, surnommé BHL, qui devrait saluer l’« intellectuel querelleur » et le « jeune maquisard, bouillant d’intrépidité et de vie » que fut Claude Lanzmann. Le professeur Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d’éthique, rendra lui aussi hommage à ce témoin qui a traversé le XXe siècle.

« Ils s’aimaient énormément avec BHL, malgré leur différend au moment de la Libye. Quant à Didier Sicard, il saura, lui aussi, trouver les mots dans ces circonstances », a souligné Dominique Lanzmann. Le cortège funéraire se rendra ensuite au cimetière du Montparnasse où aura lieu l’enterrement à 17 h 30 (15 h 30 GMT) dans le caveau familial, non loin de celui de Simone de Beauvoir. Le grand rabbin de France Haïm Korsia dirigera la cérémonie religieuse.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.