En Asie la pollution causée par le plastique devient de plus en plus visible

Le plastique est devenu un véritable fléau mondial. On en retrouve dans tous les océans et toutes les mers de la planète. Et, selon une étude publiée par l’ONG Ocean Conservancy, plus de la moitié des déchets plastiques provient de cinq pays asiatiques : la Chine, l’Indonésie, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam. Cela représente plus de quatre millions de tonnes de déchets que l’on retrouve par la suite dans les mers et les océans de toute la planète. Ce phénomène s’amplifie de plus en plus au fil des années. Récemment, en Thaïlande, une baleine est morte après avoir ingurgité 80 sacs plastiques.

Une difficile gestion des déchets pour l’Asie

Si rien n’est fait, d’ici à 2025, soit seulement dans 7 ans, ce seront 250 millions de tonnes de déchets plastiques qui s’accumuleront dans les eaux du globe. Or la Chine, l’Indonésie, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam sont les pays avec la plus forte croissance d’Asie. La production de plastique a une place très importante dans l’économie de ces pays. Et comme ils ne possèdent pas de systèmes de collecte et de recyclage performant, les déchets sont très vite rejetés dans la nature. L’association Ocean Conservancy assure que l’Asie du Sud-Est a déjà connu une augmentation dramatique des importations de déchets de plastique, avec une croissance de 62% au Vietnam, de 117% en Thaïlande et de 65% en Indonésie, alors que ces pays font déjà face à des tonnes de déchets qu’ils n’arrivent pas à gérer. Dans un rapport publiée le 5 juin 2018, l’ONU environnement assure que, chaque année, dans la région de l’Asie-Pacifique, les déchets plastiques coûtent à eux seuls 1,3 milliard de dollars aux industries du tourisme, de la pêche et des transports maritimes.

aller à la source

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.