Football : pourquoi vos voisins voient le but quelques secondes avant vous ?

Décalage. Lloris dégage loin. Pogba récupère le ballon dans les airs. Il passe à N’Golo Kanté. Kanté en retrait pour Umtiti. Umtiti pour Hern… Ouuuuaaaaais !!! Et voilà, le ballon n’a même pas encore franchi la moitié du terrain sur votre écran que déjà vos voisins exultent de l’autre côté du mur. Cinq secondes plus tard, Kylian Mbappé trompe effectivement Subasic d’une tête croisée. Mais la magie de l’instant est ternie. Le suspense avait été anéanti. A qui la faute ? Au décalage qui existe entre deux chaînes de télévision… Maudit décalage ! Mais pourquoi existe-il ? Eléments de réponse.

Partons de l’origine : le stade. Le signal vidéo est envoyé par satellite depuis les stades russes vers les chaînes de télévision du monde entier en six dixièmes de seconde environ. Chaque chaîne dispose ensuite de son propre matériel pour compresser et encoder le signal vidéo, ce qui peut engendrer des petits décalages supplémentaires : elles peuvent choisir de privilégier la qualité du signal au détriment du débit ou inversement. D’où les différences entre BeIN Sports et TF1, les deux diffuseurs officiels de cette Coupe du monde en France. Les images arrivent alors sur les récepteurs numériques TNT ou aux satellites quatre à cinq secondes après l’action. C’est encore une des solutions les plus rapides puisque les signaux sont envoyés vers les antennes par le chemin le plus court : au ras du sol. De plus, le nombre de personnes qui profitent du signal n’influe pas sur sa qualité.

Jusqu’à une minute de décalage

D’autres paramètres peuvent accentuer l’avance de vos voisins. Par exemple, les images en très haute définition (4K) prennent quelques millisecondes de plus à parvenir sur vos écrans. Et si vous utilisez une box internet, vous allez perdre encore une seconde supplémentaire. La fibre reste cependant plus rapide que l’ADSL.

Pour le suspense, la pire idée serait de regarder la finale de la Coupe du monde en streaming. Que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone, les images doivent être retraitées avant de s’afficher. Le délai peut alors s’allonger à plus d’une minute. Dans ce cas, même si vous n’avez aucun voisin, vous risquez fortement de recevoir une « alerte but » 30 secondes avant de le voir… Et vous serez seul pour pleurer. Le décalage de « direct » sera d’autant plus important si la connexion internet est mauvaise, si les serveurs sont saturés (et le jour d’une finale de Coupe du monde, c’est (très) probable) ou si le réseau 4G est défaillant.

Comment suivre le match vraiment en direct ?

Comme au bon vieux temps, en écoutant la radio ! Ici, il ne s’agit plus de signal numérique mais d’analogique, qui n’a pas besoin d’être codé. La télévision analogique était d’ailleurs légèrement plus rapide que la TNT actuelle car le signal subissait moins de traitements. Bonne nouvelle, les techniques d’encodage s’améliorent. Mais la radio reste la grande gagnante de cette compétition : le son des commentateurs et du public exalté parcourra le chemin du stade à vos oreilles en une seconde à peine. De quoi « spoiler » vos voisins qui n’ont que la fibre.

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.