Passages piétons 3D: des illusions d’optique pour éviter les accidents à Paris

Passages piétons 3D

© Sputnik .

Pour réduire les accidents mortels impliquant des piétons, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et la ministre chargée des Transports Élisabeth Borne ont signé un arrêté permettant d’expérimenter, à Paris, des passages piétons 3D pour une durée de deux ans.

Les illusions d’optique arrivent sur nos routes. À Paris, cinq passages piétons avec effet 3D sont désormais expérimentés. Pour les curieux, ils ont été installés dans les XIVe, VIIe et XVIIIe arrondissements, pour une durée de deux ans. L’objectif? Protéger les piétons. Et pour cause, le dernier bilan de la Sécurité routière faisait état d’une hausse du nombre de piétons tués sur la route (+19%) comparé à l’année 2015 (559 tués au total). De plus, dans la majorité des cas, ces accidents mortels ont eu lieu dans une agglomération (69%). Des chiffres qui ont donc poussé le gouvernement à réagir:

«L’objectif du dispositif expérimenté est d’améliorer la sécurité des piétons qui traversent une chaussée en augmentant la perception du passage pour piétons du point de vue des usagers circulant sur la chaussée», explique l’arrêté signé par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et la ministre chargée des Transports Élisabeth Borne.

En clair, grâce à un jeu de couleurs (blanc, noir et gris), l’automobiliste aura l’impression d’arriver face à un passage piéton surélevé, et de fait aura le réflexe de ralentir. Néanmoins, pour éviter un effet de surprise trop important, ces nouveaux passages piétons 3D seront annoncés par une signalisation, elle aussi, expérimentale.

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.