Voici la sonde qui va être envoyé dans quelques semaines vers le Soleil !

La sonde solaire Parker de la NASA, qui sera lancée le mois prochain, est équipée d’un bouclier thermique dont le but sera de protéger les instruments de bord. En effet, ce fameux bouclier est indispensable.

La sonde Parker est un observatoire solaire spatial développé par l’agence spatiale américaine, dont le lancement est prévu pour le 4 août 2018 depuis la base de Cap Canaveral. Son objectif sera d’étudier in situ la couronne solaire, c’est-à-dire la partie extérieure de l’atmosphère du Soleil qui s’étend jusqu’à plusieurs millions de kilomètres de l’astre.

Dans un communiqué du 5 juillet 2018, la NASA a affirmé avoir doté la sonde d’un bouclier thermique qui protégera les instruments de bord. Selon l’agence, il serait impossible sans cet outil de s’approcher du Soleil sans causer de terribles dommages au matériel, et a fortiori de mener à bien cette mission d’étude de la couronne solaire.

La NASA a fait aussi le point sur les caractéristiques du bouclier thermique, baptisé sobrement Thermal Protection System (TPS) ou système de protection thermique. Celui-ci mesure 2,4 mètres de diamètre pour une une épaisseur de 11,4 centimètres et une masse de 72,5 kilogrammes. Le bouclier est fait d’un double panneau composite en carbone et carbone surchauffé, alors qu’entre ces deux plaques se trouve une mousse de carbone composée à 97% d’air, afin de limiter le poids du bouclier et donc de la sonde en général. La face externe exposée au Soleil est dotée d’un revêtement blanc spécialement élaboré pour réfléchir un maximum l’énergie du Soleil.

La résistance du bouclier est phénoménale. En effet, celui-ci pourra supporter des températures allant jusqu’à 1311°C. Il s’agit de la température la plus élevée à laquelle la sonde sera exposée, à environ 6,2 millions de kilomètres du Soleil. Par ailleurs, le point de fusion du carbone (3500°C) laisse une marge très confortable au cas où. Rappelons tout de même que Mercure – planète la plus proche du Soleil – se trouve à 46 millions de kilomètres lorsque son orbite l’y amène au plus près.

Au même moment, les appareils et autres instruments situés à l’intérieur de la sonde seront maintenus à une température très confortable de 30°C.

Sources : NuméramaSiècle Digital

Articles liés :

Dans quelques mois, une sonde quittera la Terre pour flirter avec le Soleil

Deux sondes se rapprocheront bientôt au plus près de notre étoile

La NASA vous donne la possibilité d’associer votre nom à une mission inédite vers le Soleil !

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.