Aliens, espions? La fermeture d’un observatoire solaire US amène des théories du complot

la Terre

CC0 / Andrew-Art

Depuis plus d’une semaine, une installation du National Solar Observatory (NSO) au Nouveau-Mexique est fermée pour un «problème de sécurité» inconnu, ce qui a donné lieu aux spéculations les plus farfelues à ce sujet.

Selon The Albuquerque Journal, l’Observatoire solaire de Sunspot, situé au Sacramento Peak, dans le sud de l’Etat du Nouveau-Mexique, a été évacué le jeudi 6 septembre. Des agents du FBI auraient enquêté sur le site, tout en laissant dans l’inconnu le personnel local de maintien de l’ordre, relate le site Space.com.

L’Association des universités pour la recherche en astronomie (AURA), qui dirige l’observatoire de Sunspot, s’est également abstenue de commentaires plus détaillés.

L’organisation s’est limitée à rendre publique un communiqué selon lequel l’AURA «s’acquittait d’un problème de sécurité» à l’Observatoire solaire de Sunspot», «avait décidé de fermer provisoirement l’installation par mesures de précaution» et «coopérait avec les autorités compétentes en la matière», sans toutefois préciser de quelles autorités il s’agissait.

Sans surprise, le manque d’informations a suscité beaucoup de spéculations à ce sujet. Selon certains, les autorités auraient fermé l’Observatoire solaire de Sunspot pour empêcher que des informations sur une nouvelle super éruption solaire mortelle ne se répandent, alors que d’autres supposent qu’il pourrait s’agir d’une enquête touchant l’espionnage.

Les employés de l’Observatoire ont toutefois démenti l’une des théories des plus insolites. Le «télescope n’a pas détecté d’extraterrestres», a indiqué James McAteer, directeur de l’Observatoire et professeur d’astronomie, de physique solaire et de météorologie spatiale à l’Université d’État du Nouveau-Mexique, à la chaîne de télévision KOB4.

«Toutes les données seront rendues publiques sous leur forme non-modifiée», a ajouté le Pr McAteer. «Rien n’est caché ni tenu secret.»

Le FBI, quant à lui, s’abstient pour le moment de tout commentaire.  

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.