« Choqués et tristes » : la réaction pitoyable des cadres de Google après la victoire de Trump

Rien que pour ça, la frustration et les larmes des dirigeants hillaryens de Google, l’entreprise responsable d’une désinformation mondiale massive, l’élection surprise de Donald Trump était une jouissance.

En gros, le discours (en anglais non traduit) des hauts cadres se résume à : l’obscurantisme a gagné, les minorités vont souffrir, les femmes, les LGBT, les étudiants, les immigrés…

Et d’en rajouter sur leurs « valeurs » tellement démocratiques qui font de Google un véritable centre de résistance au fascisme qui vient.

Un mauvais film farci de mauvaise foi de la part des plus gros désinformateurs du monde, qui trafiquent leurs résultats du matin au soir pour satisfaire l’oligarchie financière et politique au détriment des peuples.

– La Rédaction d’E&R –


 

Le site américain Breitbart, dirigé un temps par Steve Bannon, ancien conseiller de Donald Trump, a publié ce 14 septembre une vidéo interne à Google dans laquelle on voit plusieurs de ses dirigeants, ainsi que des employés, regretter amèrement l’élection du candidat républicain Donald Trump en 2016.

La vidéo complète du vendredi pourri (suivant l’élection de trump)) des dirigeants de Google est ici.

Cette séquence qui a fuité sur Internet ne manquera pas d’apporter de l’eau au moulin du président américain et des parlementaires républicains, qui accusent Google, Facebook et Twitter de museler les voix conservatrices sur leur réseau et de favoriser les opinions progressistes. Le locataire de la Maison Blanche a également accusé Google de truquer ses résultats de recherche.

Dans cette vidéo de plus d’une heure, on peut lire sur un écran géant au-dessus d’une estrade l’acronyme TGIF (« Thank God it’s Friday », terme qui désigne les réunions hebdomadaires entre direction et salariés chez Google) ainsi que « novembre 2016 », mois qui a vu l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche.

Sergey Brin, cofondateur de Google et actuel président de sa maison mère Alphabet, confie alors au micro :

« Je sais que ce n’est probablement pas le plus joyeux « TGIF » que nous ayons eu ». « Beaucoup de gens ici sont pas mal contrariés et tristes à cause de l’élection », poursuit-il, le visage fermé avant d’expliquer : « Je trouve cette élection profondément blessante » et « contraire à beaucoup des valeurs » de Google. Il juge en outre, « en tant qu’immigré et réfugié », que l’accession au pouvoir de Donald Trump est « choquante ».

Des dirigeants sonnés, parfois au bord des larmes

À plusieurs autres reprises, d’autres responsables mais aussi des salariés expriment leur profonde déception. La directrice financière Ruth Porat, au bord des larmes, révèle, sanglots dans la voix, le message annonçant la défaite de la candidate démocrate qu’elle a reçu de la part d’un membre du QG de campagne d’Hilary Clinton. C’est un « coup dans les tripes », estime-t-elle.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.