Chute mortelle d’un alpiniste français de 70 ans dans le massif de Belledonne

Isère

Un alpiniste français expérimenté, arrivé sur la chaîne de Belledonne, dans le département de l’Isère, en compagnie de son fils, y a trouvé samedi la mort en faisant une chute d’une centaine de mètres.

Un homme de 70 ans, venu du département du Rhône avec son fils d’une quarantaine d’années sur le massif de Belledonne, dans l’Isère, pour la journée, s’est tué samedi en dévalant sur 100 mètres un couloir de barres rocheuses, a-t-on appris auprès des secours, cités par l’AFP.

L’alpiniste, expérimenté, évoluait sur le Pic du Pin à environ 2.200 mètres d’altitude. L’accident s’est produit sur une arrête légèrement horizontale où les deux hommes avaient choisi de se désencorder.

L’opération de sauvetage, effectuée par la CRS Montagne de Grenoble, a également mobilisé un hélicoptère et un médecin du Samu.

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.