L’Université annonce un espace sécurisé « White Awake » pour les étudiants blancs

L’Université du Maryland à College Park a créé un nouveau groupe de soutien à la diversité pour créer un « espace sécurisé » où les étudiants blancs peuvent discuter de ce qu’ils ressentent.

Par Campus Reform

Mise à jour : Après la publication de cet article, University of Maryland-College Park a changé le nom du groupe pour « Anti-Racism and Ally Building Group », avec une description plus courte, qui se lit comme suit : « Voulez-vous améliorer votre capacité à établir des relations avec des personnes différentes de vous ? Voulez-vous devenir un meilleur allié ? Les membres se soutiendront et partageront leurs commentaires au fur et à mesure qu’ils en apprendront davantage sur eux-mêmes et sur la façon dont ils peuvent s’intégrer dans un monde diversifié. »

Dans une déclaration faite vendredi dernier à l’occasion de la réforme du campus, l’université a expliqué le changement de nom : « Notre centre de conseil reconnaît que nous n’avons pas choisi les bons mots pour faire connaître cette initiative basée sur la recherche et que la façon dont ce groupe a été perçu va à l’encontre des valeurs d’inclusivité et de diversité que nous incarnons. Par conséquent, nous renommons le groupe pour mieux refléter nos intentions et nos valeurs. »

***

L’Université du Maryland à College Park a annoncé vendredi la création d’un nouveau groupe de soutien à la diversité pour créer un « espace sécurisé » où les étudiants blancs pourront discuter de leurs sentiments sur « leurs interactions avec les minorités raciales et ethniques ».

Le groupe de soutien, appelé « White Awake« , aidera les élèves blancs qui « se sentent parfois mal à l’aise et gênés avant, pendant ou après des contacts avec des minorités raciales ou ethniques ».

« Ce groupe offre aux élèves blancs un espace sécurisé pour explorer leurs expériences, leurs questions, leurs réactions et leurs sentiments », explique la description. « Les membres se soutiendront et partageront leurs commentaires à mesure qu’ils en apprendront davantage sur eux-mêmes et sur la façon dont ils peuvent s’intégrer dans un monde diversifié. » La description demande aux élèves s’ils veulent  » améliorer leur capacité à établir des relations et des liens avec des personnes qui sont différentes d’eux  » ou s’ils veulent devenir un meilleur  » allié « . Le nouveau groupe est maintenant l’un des quatre groupes de la série de programmes « Diversity Issues » de l’université, dirigé par Noah Collins, qui travaille pour le UMD Counseling Center, et qui aura lieu une fois par semaine. Collins se spécialise en thérapie de groupe et s’intéresse « particulièrement aux domaines de la sensibilisation raciale et culturelle », selon la biographie de sa faculté. La notion d’espace sécurisé a fait l’objet de critiques sévères des étudiants sur les médias sociaux.

« J’ai honte du programme White awake et je n’en comprends pas le principe. Comment peuvent-ils s’intégrer dans un monde diversifié ? Pourquoi ont-ils besoin d’assister à des séances de thérapie sur la façon d’être un être humain digne dans la société « , écrit un étudiant de l’UMD sur Twitter. « Pourquoi ont-ils besoin de ces séances pour apprendre à coexister ? »

« Tout comme les cours. On ne peut pas suivre un seul cours et avoir l’impression de tout comprendre sur un sujet donné « , a ajouté l’élève. « Il faut de la pratique, il faut des problèmes, il faut plus d’un cours, donc ‘White Awake’ a de bonnes intentions mais je suis sceptique sur le résultat du conte de fées. »

Campus Reform s’est mis en rapport avec Collins et UMD pour obtenir leurs commentaires, mais n’a pas reçu de réponse au moment de la publication.

 Source : http://theduran.com/university-announces-white-awake-safe-space-for-white-students/

Traduction AvicRéseau International

aller à la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.